Economie

Quel est l’impact économique du FC Barcelone sur l’agglomération catalane ?

fc barcelone impact économique

L’institut Deloitte vient de publier son étude annuelle au sujet des retombées économiques générées par les activités du FC Barcelone au sein de l’agglomération catalane. Par rapport à la saison dernière, le club catalan a considérablement augmenté son empreinte au sein de sa ville de résidence. Explications…

Pour ceux qui doutent encore de l’impact économique positif d’un club de football sur sa ville, il est encore temps d’étudier les effets des activités annuelles du FC Barcelone sur l’économie de son agglomération, compilés dans un rapport annuel produit par le cabinet Deloitte. Selon le rapport présenté hier conjointement par la direction du FC Barcelone et l’institut ayant réalisé l’étude, le FC Barcelone a généré une activité économique pour l’agglomération barcelonaise de l’ordre de 906 M€ durant la saison 2014-15 !

Ce montant est en hausse de près de 20% par rapport à la mesure réalisée lors de l’édition précédente. Le FC Barcelone avait alors généré des retombées pour sa ville de l’ordre de 759 M€ au cours de la saison 2013-14. La progression de ce chiffre enregistrée lors de l’exercice 2014-15 a même dépassé les prévisions qui avaient alors été réalisées par le cabinet Deloitte. Désormais, le FC Barcelone représente 1,5% du PIB généré par l’agglomération barcelonaise !

L’accroissement de l’activité touristique suscité par les rencontres du FC Barcelone disputées à domicile contribue en partie à cette augmentation de l’empreinte économique. Au total, 2,4 millions de fans se sont déplacés dans la cité catalane lors de la saison 2014-15 pour principalement voir une rencontre du FC Barcelone au Camp Nou. Cela constitue une augmentation de 9% par rapport à la saison précédente, le club catalan représentant désormais 6% de l’activité touristique globale de la ville de Barcelone. Au total, 1,47 million de nuitées ont été commercialisées par les hôtels de la ville de Barcelone grâce aux rencontres du FCB contre 1,3 millions lors de la saison 2013-14.

Le FC Barcelone représente 1,5% du PIB de son agglomération

Evidemment, cette hausse d’empreinte économique engendre des répercussions fiscales positives pour la ville. Au total, la ville de Barcelone a collecté 242 M€ de taxes et impôts grâce à l’activité économique générée par le FC Barcelone contre 219 M€ lors de la saison 2013-14. Pour chaque euro dépensé par le FC Barcelone, la ville récupère 0,60 € grâce aux activités directes et indirectes produites par le club. Néanmoins ce ratio a baissé significativement en comparaison de la saison 2013-14. Cela s’explique notamment par la baisse de pression fiscale sur certains secteurs comme le tourisme ou la restauration, directement concernés par les activités du FC Barcelone. Enfin, les activités du FC Barcelone ont également des répercussions sur l’emploi puisque plus de 16 600 postes à plein temps dépendraient directement ou indirectement du club catalan.




Pour Susana Monje, Vice-Présidente du FC Barcelone en charge des affaires économiques, les chiffres rapportés par le cabinet Deloitte illustrent la mise en œuvre avec succès de la politique de glocalisation mise en place par le club catalan, qui peut être résumée par la formule « Think globally, act locally ». Toutes les mesures prises par le FC Barcelone pour développer sa marque à l’international ont des répercussions positives sur l’économie de son agglomération. Un impact qui sera renforcé lors des années à venir, une fois le projet Espai Barça complètement finalisé.

Si vous souhaitez compléter votre veille sur l’actualité économique du football, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire [mc4wp_form]


Source photo à la Une : © Wikipedia.org (Laziale93)

To Top

Send this to a friend