Economie

Manchester City privé de Ligue des Champions en 2014-15 ?

Manchester City vient de publier son bilan financier pour la saison 2012-13. Même s’il s’avère meilleur que celui de la saison précédente, les résultats présentés sont loin d’être conformes avec les règles mises en place par le fair-play financier. Cependant, les dirigeants de Manchester City pensent posséder les garanties financières suffisantes pour rassurer l’UEFA. Explications…

Le fair-play financier est un dispositif qui fait trembler les nouveaux riches d’Europe. Après l’audition passée par le PSG auprès des experts de l’UEFA en fin d’année 2013, un autre club européen pourrait être convoqué dans les mois à venir. Il s’agit du club anglais de Manchester City.

Racheté par le cheikh d’Abu Dhabi Mansour ben Zayed Al Nahyan en 2008, Manchester City ne cesse de présenter des bilans négatifs depuis cette date. Malgré une saison sportive honorable, le bilan 2012-13 ne déroge pas à la règle. Les Citizen accusent un déficit de 52 millions de livres (63 millions d’euros).

Pourtant, l’exercice 2012-13 constitue une année record pour le club avec la réalisation de son plus gros chiffre d’affaires de l’histoire. Les Citizen ont engendré 271 millions de livres de revenus (316,2 millions d’euros) ce qui situe le club au 6ème rang européen. Cette augmentation de revenus n’a pu compenser les dépenses très onéreuses du club.

Le principal poste de dépenses de Manchester City concerne sa masse salariale. Une des plus importantes d’Europe, la masse salariale de Manchester City est évaluée à 233 millions de livres (282 millions d’euros) pour la saison 2012-13. Cela représente 86 % des revenus totaux du club ! La balance des transferts plombe également les finances : depuis son arrivée à la tête du club, le nouvel actionnaire accumule une balance nette négative de 582 millions de livres (704 millions d’euros)

Le bilan de Manchester City s’améliore de saison en saison

Malgré un bilan négatif pour la saison 2012-13, ce dernier est le meilleur résultat financier présenté par le club depuis 2008. En effet, le club avait accusé une perte nette de 98 millions de livres (118,5 millions d’euros) en 2011-12. Le bilan financier des Citizen était encore plus problématique en 2009-10 et 2010-11 où la barre des 100 millions de livres avait été largement franchie.

Cette légère embellie financière est due à une hausse des revenus. Si la billetterie et les droits TV sont restés stables ; Manchester City a connu un bond en avant concernant ses revenus commerciaux qui ont atteints 166,9 millions d’euros. Cette hausse est notamment expliquée par le renforcement du partenariat avec la compagnie aérienne Ethiad. Dans son bilan, Manchester City inclut également la vente de propriétés intellectuelles pour la somme de 47 millions de livres. Le club a été assez peu bavard sur ce sujet.

Manchester City est confiant à propos du fair-play financier

Sur les deux derniers exercices écoulés, Manchester City accumule un déficit de 150 millions de livres (181,9 millions d’euros). Le club est loin des standards autorisés par le fair-play financier : le nouveau dispositif tolère un déficit maximum de 45 millions d’euros sur les trois derniers exercices…

Face à cette question, les dirigeants de Manchester City sont sereins. Ces derniers comptent sur les efforts du club en matière de réduction des pertes pour convaincre les gendarmes de l’UEFA. De plus, les dirigeants expliquent qu’il est d’abord nécessaire d’injecter de gros moyens afin d’attirer des stars internationales pour pouvoir dans un deuxième temps accroitre les revenus. Enfin, tous les déficits du club sont épongés par l’actionnaire qui a déjà investi au total plus d’un milliard de livres depuis son arrivée…

Manchester City emploie une stratégie inversée à celle utilisée par les clubs de Bundesliga. Le club compte d’abord réaliser de gros investissements pour ensuite accroitre ses revenus. Une stratégie qui parait risquée aux yeux du nouveau dispositif financier mis en place par l’UEFA. Le fair-play financier pourrait jouer une partie de sa crédibilité concernant les comptes de Manchester City. Affaire à suivre…

Google Plus

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer