Stratégie

L’AEK Athènes va se doter d’un nouveau stade

Relégué en troisième division grecque à cause de problèmes financiers, l’AEK Athènes va se doter d’un nouveau stade qui devrait voir le jour en 2016 selon son nouveau président Dimitris Melissanidis. Une décision qui peut paraitre étrange pour un club ayant subi une double relégation la saison dernière. Explications…

La saison dernière a été cauchemardesque pour le troisième club de la capitale grecque. Elle avait commencé par une interdiction de participation à l’Europa League prononcée par l’UEFA. Sportivement, elle s’est achevée par une quinzième place finale synonyme de rétrogradation en deuxième division. Sanction sportive qui sera alourdie par une sanction administrative, condamnant le club à évoluer en troisième division suite à un dépôt de bilan.

Cette condamnation prononcée par la direction de la Super League Grecque a été suivie de près par l’Union Européenne. En effet, l’AEK Athènes accumulait un endettement de près de 170 millions d’euros auprès de l’Etat. Une situation malvenue à l’heure où l’UE prêtait des sommes importantes à un Etat surendetté. En plus de cumuler un endettement abyssal auprès de l’Etat, le club devait également quelques 35 millions d’euros à différents établissements bancaires du pays, fragilisés par la crise économique frappant la péninsule. A l’issue de cette terrible saison 2012-13, tous les arguments étaient réunis pour prononcer le dépôt de bilan du club.

Dimitris Melissanidis a des ambitions pour l’AEK Athènes

Le club a tout de même été autorisé à démarrer la saison 2013-14 en troisième division grecque, premier échelon amateur du pays. Au lendemain de cette autorisation, Dimitris Melissanidis, magnat grec du pétrole classé parmi les 500 plus grosses fortunes mondiales par le magasine Forbes, décide de reprendre le club. Il n’est pas un inconnu dans l’entourage du club : il a déjà présidé l’AEK à différentes reprises dans les années 1990.

En plus de son injection de plusieurs millions d’euros pour former une équipe compétitive permettant de retrouver rapidement l’élite grecque, l’homme d’affaires émet le projet de bâtir un nouveau stade. Cette idée lui est venue après l’enregistrement de 2 000 abonnements en seulement deux jours de campagne en juillet dernier.

Le projet proposé par Melissanidis est la construction intégrale d’une nouvelle enceinte de 34 000 places pour un montant estimé à 65 millions d’euros. Jusqu’à la saison dernière, le club évoluait dans le stade Olympique d’Athènes contre le reversement d’un loyer important.

Le financement a été rapidement bouclé. La région d’Athènes a promis d’allouer une aide atteignant la somme de 20 millions d’euros. Cette somme a été obtenue grâce à la promesse d’embauche d’un minimum de 400 personnes pour concrétiser le projet. Les 45 millions d’euros restants ont été financés en partie par Melissanidis en personne ainsi que par le don de riches supporters du club.

Dimitris Melissanidis

Le nouveau président de l’AEK, Dimitris Melissanidis, est persuadé que son club peut retrouver rapidement son lustre d’antan.

« Nous allons construire ensemble notre nouveau stade qui représente la grande histoire de notre équipe et de ses origines byzantines » a alors déclaré le nouveau président du club. « Après la destruction vient toujours la renaissance. Et cette fois, les murs qui protègeront notre équipe seront plus hauts et impénétrables » a conclu Melissanidis à propos de la présentation de son projet de nouvelle enceinte.

Le nouveau stade de l’AEK Athènes validé par les autorités grecques

Outre la construction de l’enceinte, le projet prévoit également une quarantaine de suites ainsi qu’un parking de 1 500 véhicules permettant de recevoir au mieux les spectateurs. Pour pouvoir démarrer les travaux, il ne manquait plus que la validation des différents ministères (intérieur, culture, finances, environnement) pour pouvoir démarrer les travaux. C’est chose faite depuis le début de la semaine : le ministère de l’environnement, dernier ministère à se prononcer, a donné son aval.

Dimitris Melissanidis espère démarrer les travaux dans les semaines qui viennent pour une livraison à l’aube de la saison 2016-17. Si tout se passe comme prévu, le club inaugurerait son nouveau stade lors de son retour parmi l’élite. Pour le moment les bonnes nouvelles s’accumulent du côté de l’AEK : en plus de la validation de son projet, le club occupe actuellement la première place de sa poule avec 14 points d’avance sur son dauphin… Sans prendre trop de risque, on peut affirmer que le club évoluera en deuxième division la saison prochaine.

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez39
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer