Economie

L’AJ Auxerre a peur pour sa place en Ligue 2

Si la situation sportive de l’AJA est sereine concernant un maintien en Ligue 2, le club icaunais risque une relégation administrative en National à l’issue de la saison. Selon certaines sources, Gérard Bougoin, président de l’AJA doit réunir 12 millions d’euros pour assurer l’avenir du club.

La nouvelle est tombée vendredi dernier. L’adjoint aux sports à la mairie d’Auxerre, Jacques Hojlo a affirmé à France 3 Bourgogne que la DNCG a pris la décision de reléguer l’AJA en National à la fin de la saison. Sauf miracle, le club évoluera à l’échelon inférieur la saison prochaine.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Toujours d’après l’adjoint aux sports, il manque au club bourguignon 12 millions d’euros pour terminer la saison et boucler le budget de la saison prochaine. A cause de sa relégation en Ligue 2, le club doit faire face à une grosse baisse de ses recettes en ayant pas restructuré correctement ses dépenses.

Gérard Bourgoin cherche désespérément de l’argent

 Gérard Bourgoin n’a pas confirmé la décision prise par la DNCG. Tout en dédramatisant la situation, il reconnait que le club est dans une situation financière difficile. Il ne cesse depuis le mois de décembre de réunir les acteurs de la politique locale (région, département, mairie) pour trouver les financements afin de sauver le club. Mais pour le moment, confrontées à des budgets réduits, les collectivités locales ne souhaitent pas aider l’AJA à sauver sa peau en Ligue 2.

Déjà l’an dernier, le club s’est retrouvé dans une situation économique délicate. Le club accusait un déficit de 16 millions d’euros à l’issue d’une saison terminée à la dernière place de Ligue 1. Le club a réussi à boucler son budget grâce à l’aide de l’AS Monaco qui a recruté N’Dinga contre un chèque de 10 millions d’euros.

Bourgoin AJ Auxerre

Bourgoin se veut rassurant concernant la situation économique de l’AJA. Mais il reconnait quelques difficultés financières.

Devant l’urgence de la situation, Bourgoin a paré au plus pressé sans se soucier de la situation économique à long terme du club. Si la masse salariale du club à baisser, les coupes budgétaires n’ont pas été assez franches. Aujourd’hui, le club se retrouve dans une situation similaire avec un trou de 12 millions d’euros à boucher.

Auxerre sera vendeur dès les premiers jours du mercato estival. Mais cette fois-ci, il n’est pas certain que cela suffise à compenser les pertes. D’autant que la DNCG voudra également des garanties concernant le budget pour la saison 2013/2014…

Après un laxisme supposé au vue des situations du Mans, de Sedan et désormais d’Auxerre, la DNCG regardera plus à long terme les budgets proposés par les différents clubs de Ligue 2. Seul un miracle pourrait alors sauver l’AJA.

Google Plus

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer