Economie

Vers un allègement des sanctions pour le PSG ?

D’ici quelques jours, le PSG pourrait enfin recevoir une bonne nouvelle de la part de l’UEFA concernant ses sanctions dans le cadre du respect du règlement du fair-play financier. Un allègement voire une levée des sanctions devrait être prononcé à l’égard du club parisien. Explications…

Le fair-play financier donne actuellement des sueurs froides aux dirigeants parisiens. Après avoir appris récemment qu’il devrait être temporairement exclu des aménagements du fair-play financier prévus par l’UEFA en raison des sanctions prononcées à son encontre en mai 2014, le club parisien devrait finalement recevoir une bonne nouvelle de la part de l’institution européenne.

D’après les informations divulguées par le quotidien L’Equipe, l’ICFC serait en train d’étudier les comptes parisiens concernant l’exercice 2014-15 et le PSG aurait présenté un bilan solide. Autorisé à présenter un déficit à hauteur de 30 M€, le club parisien aurait fait mieux en divulguant un bilan financier équilibré. Un argument de poids pour le club parisien qui devrait recevoir la notification d’un allègement voire d’une levée totale des sanctions dans les 2 ou 3 jours à venir.

Si la levée totale des sanctions était prononcée, le PSG retrouverait alors son autonomie financière concernant le marché des transferts à condition de respecter globalement les règles du fair-play financier. Actuellement, le club est bloqué par une limite d’investissements à hauteur de 60 M€, qui est même ramenée à une enveloppe inférieure à 50 M€ suite à la levée de l’option d’achat concernant le transfert de Serge Aurier. C’est pour cette raison que le PSG n’a pas encore lancé son recrutement : la direction attend l’allègement des sanctions pour débuter son marché.

En revanche, le PSG ne pourra pas bénéficier immédiatement des nouveaux aménagements prévus par l’UEFA concernant l’application du fair-play financier. Dans les heures à venir, l’institution européenne va entériner les réformes prévues depuis quelques mois : les clubs seront alors autorisés à présenter des déficits plus conséquents que la marge autorisée par le règlement du fair-play financier à condition de présenter un business-plan sérieux prévoyant une hausse importante des recettes et de posséder un actionnaire solide capable de compenser les pertes. Cependant, les clubs ayant déjà été sanctionnés par l’UEFA ne pourront pas adopter ce nouveau règlement avant une période de carence de 3 exercices.

psg allègement sanctions uefa

Le PSG devrait retrouver son autonomie financière pour le mercato estival 2015

Néanmoins, avec la hausse exponentielle de ses revenus commerciaux, le PSG pourrait ne plus avoir besoin d’un tel dispositif pour rentrer dans les clous du fair-play financier…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer