Marketing

Pourquoi les annonceurs s’intéressent-ils au sponsoring des tenues d’entrainement ?

Alors que la concurrence ne cesse de s’intensifier entre les différentes marques commerciales pour apparaître sur les maillots officiels des plus grands clubs européens, certains annonceurs décident d’employer une stratégie différente en occupant l’espace offert par les tenues d’entraînement. Une stratégie qui porte ses fruits. Explications…

Introduit par les fédérations qui ne peuvent afficher de sponsor sur leurs maillots officiels, le sponsoring des tenues d’entraînement a le vent en poupe dans le secteur footballistique. Une nouvelle fois, cette initiative a été lancée par les clubs de Premier League, régulièrement pionniers en matière d’innovation commerciale.

Manchester United a été la première formation à signer un contrat retentissant de sponsoring d’entraînement. La firme DHL avait accepté à la fin des années 2 000 de signer un contrat à hauteur de 40 M£ pour devenir le partenaire d’entraînement des Red Devils. Devant l’attrait d’un tel emplacement, les prix se sont rapidement envolés : aujourd’hui, l’espace est occupé par AON qui déboursera 120 M£ sur huit ans pour obtenir cet espace de visibilité. Un tarif qui comprend également le naming du centre d’entraînement des Mancuniens.

Devant la possibilité d’obtenir d’importants revenus additionnels, d’autres clubs de Premier League ont commencé à prospecter de nouveaux partenaires pour acquérir ce nouvel espace de visibilité. Dernièrement, Liverpool FC a notamment signé un accord de ce type avec la compagnie aérienne Garuda. La firme indonésienne débourse plus de 8 M€ par saison pour sponsoriser la tenue d’entraînement des joueurs de la Mersey.

La tenue d’entraînement offre une belle visibilité à un prix attractif

Face à l’intensification de la concurrence concernant le sponsoring maillot des plus grands clubs européens, provoquant une très importante inflation, de plus en plus de marques commencent à s’intéresser à la visibilité offerte par les tenues d’entraînement. Un nouveau support qui ne subit pas (encore) l’envolée des prix et qui offre pourtant une exposition significative.

En effet, devant la hausse considérable de consommation d’informations footballistiques, les tenues d’entraînement possèdent aujourd’hui une exposition considérable auprès du grand public. Il est loin le temps où l’exposition d’un club ne durait que 90 minutes par semaine et où les tenues d’entraînement n’étaient visibles que par les fans locaux venus assister aux séances.

Avec l’essor des canaux digitaux, la vie des plus grands clubs est désormais exposée 7 jours sur 7 à la face du monde. De plus, les clubs sont désormais devenus éditeurs de contenus – via leur site officiel, réseaux sociaux ou encore chaîne TV – et peuvent sans cesse offrir un contenu multimédia conférant une forte visibilité à leurs partenaires officiels. Tous les jours, certains grands clubs postent notamment des photos ou des vidéos de l’entraînement du jour sur leurs différents réseaux.

 

Une telle évolution d’exposition a bien évidemment renforcé l’attractivité du sponsoring des tenues d’entraînement. D’après une étude publiée récemment par l’agence Blinkfire, le sponsor d’entraînement AON a obtenu une valorisation sociale plus importante que Chevrolet au cours des 30 derniers jours ! Pourtant, la firme américaine débourse plus de 60 M€ par saison pour obtenir le sponsoring maillot de la formation mancunienne, soit un montant trois fois supérieur à AON.

étude blinkfire

Etude Blinkfire sur la valorisation sociale des partenariats de sponsoring de Manchester United – Août 2015

Clairement, le sponsoring des tenues d’entraînement est devenu un espace attractif auprès des annonceurs qui cherchent à contourner la pression exercée sur l’espace maillot des grands clubs européens. De nombreuses formations de Premier League devraient profiter de cette évolution pour générer d’importants revenus commerciaux additionnels. Un modèle qui devrait également s’exporter rapidement aux autres championnats européens.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer