Economie

Arsenal en passe de succomber aux sirènes de Puma

Sauf grand retournement de situation, le club d’Arsenal devrait changer d’équipementier à la fin de saison. Actuellement sous contrat avec Nike, les Gunners devraient travailler avec Puma lors des trois prochaines saisons. Ce changement d’équipementier est également une très bonne affaire financière pour le club londonien.

Arsenal est à la croisée des chemins. Depuis l’application de sa stratégie de devenir un club rentable financièrement, les Gunners ne gagnent plus un seul trophée. Leur entraineur emblématique, Arsène Wenger est même régulièrement annoncé dans d’autres clubs européens comme le Real Madrid ou plus récemment, au PSG.

Mais les dirigeants d’Arsenal, et Arsène Wenger en tête, pensent que cette stratégie d’accroissement des revenus sera payante sur le long terme. Après avoir acquis son stade et bénéficié des revenus de billetterie les plus importants d’Europe, Arsenal s’attaque désormais à l’augmentation des revenus de sponsoring.

L’offre de Puma arrive au bon moment pour Arsenal

Justement, le contrat avec son équipementier historique, Nike s’achève en fin de saison. Jusqu’à présent, la firme américaine payait 10 millions d’euros pour être présent sur l’équipement d’Arsenal. Mais les Gunners ont récemment fait un appel d’offres pour accroitre ses revenus. Et le club a reçu des offres bien plus séduisantes.

Le concurrent allemand Puma s’est positionné en pole position sur le dossier. L’entreprise bavaroise détenue par PPR a proposé 30 millions de livres par saison pour devenir l’équipementier d’Arsenal, soit 36 millions d’euros. Si l’offre est acceptée, cela deviendrait le contrat équipementier le plus cher d’Angleterre. Actuellement, Liverpool détient le contrat le plus lucratif avec Warrior (25 millions de livres par saison).

Le contrat devrait être officialisé rapidement. Il tombe à pic pour le club qui souhaite mener une campagne de recrutement audacieuse lors du mercato estival. Une enveloppe de 70 millions de livres pourrait être accordée à Arsène Wenger pour faire son marché. Sa cible prioritaire : le buteur de la Fiorentina, Stevan Jovetic.

Google Plus

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer