Economie

Le poste d’Arsène Wenger à Arsenal est-il menacé ?

Alors qu’Arsenal a préservé le week-end dernier une infime chance de remporter le titre en Premier League en s’imposant sur la pelouse d’Everton, les fans des Gunners ont tout de même manifesté avec véhémence leur mécontentement à l’égard de la direction du club à l’issue de la rencontre. Une attitude qui ne plait guère à Arsène Wenger et qui promet une fin de saison tendue du côté de l’Emirates. A moins qu’Arsenal FC parvienne à réaliser un miracle…

En s’imposant sur la pelouse d’Everton lors de la 31ème journée de Premier League, Arsenal FC a fait un très grand pas en avant vers la qualification pour une 19ème campagne consécutive en Champions League. Les hommes d’Arsène Wenger comptent désormais 5 points d’avance sur la 5ème place et 4 points sur le 4ème rang occupé par Manchester City.

Si la qualification pour une nouvelle campagne en C1 constitue une réelle performance au sein d’un championnat de plus en plus compétitif, les fans d’Arsenal ayant fait le déplacement n’ont pas réellement manifesté leur joie à l’issue de la rencontre. Au contraire, ces derniers ont profité de leur présence dans les tribunes une quinzaine de minutes après le match pour lancer des chants hostiles à l’encontre de l’actionnaire du club, Stan Kroenke. « Get out Kroenke » pouvait-on ainsi entendre dans les travées de Goodison Park.

Les supporters d’Arsenal FC sont-ils des enfants gâtés ? L’entraîneur du club, Arsène Wenger, n’est certainement pas loin de le penser même si ce dernier a appelé au calme et au rassemblement en cette fin de saison. Néanmoins, il avoue ne pas comprendre complètement l’attitude des fans du club. « Ce qui me blesse, c’est que nous évoluons dans une ambiance empreinte de scepticisme à un moment clé de la saison » a alors indiqué le patron du secteur sportif des Gunners. « Je ne comprends pas que nous devons affronter une telle tempête après notre succès à Everton et notre derby joué face à Tottenham à 10 contre 11 alors que nous sommes revenus au score dans les dernières minutes. Une tempête créée par les médias, OK. Mais par les fans ? C’est plus compliqué à comprendre » a alors ajouté le boss français du club.

Arsène Wenger n’est clairement pas épargné par les critiques des fans du club londonien. Une banderole « Time for change, Arsenal FC not Arsène FC » ayant fleuri les dernières semaines au sein des groupes de supporters d’Arsenal en déplacement montre que le techniciens alsacien n’est pas à l’abri de la colère des fans. Néanmoins, son travail est toujours estimé par les connaisseurs du club londonien. Il lui est en réalité reproché d’être le pantin de l’actionnaire Stan Kroenke en matière d’optimisation financière du club.

Globalement, les fans d’Arsenal FC reprochent au couple Kroenke-Wenger de gérer le club comme une entreprise au sein de laquelle seuls le résultat net et la progression de chiffre d’affaires comptent ! Et peu importe si Arsenal ne remporte plus le championnat de Premier League depuis désormais 13 ans. Les supporters ne comprennent d’ailleurs pas que le club n’ait pas utilisé ses importantes réserves financières pour investir lors des deux derniers mercatos contrairement aux autres clubs du championnat anglais.

A la lecture des comptes d’Arsenal FC, il est très difficile de donner tort aux supporters. Le club a généré plus de 136 M£ de profits sur la période 2010-15. Le club a désormais à sa disposition plus de 218 M£ de réserves financières, permettant de couvrir presque en intégralité le montant total des dettes brutes. Générant régulièrement des profits supérieurs à 20 M£ par exercice, ce montant devrait encore progresser lors des saisons à venir grâce notamment à la réévaluation des droits TV.

Grâce aux très bons chiffres financiers liés à l’excellente gestion des ressources d’Arsène Wenger, la valorisation d’Arsenal FC n’a cessé de s’apprécier au cours des dernières années. La valeur de l’action Arsenal a ainsi progressé de 1200% entre 2002 et 2013 contre 60% pour le cours des actions britanniques en général d’après les informations révélées par Simon Kuper et Stefan Szymanski dans l’ouvrage Les attaquants les plus chers ne sont pas ceux qui marquent le plus. Une progression qui a dernièrement permis à Farhad Moshiri de vendre 15% du capital social des Gunners pour investir dans le club… d’Everton FC ! De telles performances qui pousseraient la direction d’Arsenal à offrir un nouveau contrat de 3 ans à son manager…

Alors que les fans d’Arsenal FC réclament désormais des titres à leur direction, Arsène Wenger ne répond pas forcément de la meilleure des manières en exposant des arguments financiers pour expliquer le maintien du club à un si haut niveau sous sa conduite. « J’ai construit ce club durant 19 ans grâce à la qualité de mon travail et non avec des ressources financières provenant de l’extérieur. J’ai pris soin d’investir précautionneusement chaque pound dépensé, sans compter sur d’importants investissements externes » a alors confié le manager des Gunners.

Un discours qui commence à sérieusement lasser les supporters du club londonien. Sans l’obtention du titre en Premier League à l’issue de la saison – les Gunners comptent 11 points de retard et un match en moins par rapport à Leicester City – les dirigeants s’exposent à une importante fronde de la part des fans. Un mécontentement qui pourrait être renforcé par une victoire finale acquise par le grand rival Tottenham Hotspur, actuel dauphin de Leicester au championnat…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez6
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer