Economie

Pourquoi l’AS Monaco doit impérativement se séparer de Falcao ?

Auteur d’une mauvaise saison du côté d’Old Trafford, l’attaquant international colombien Radamel Falcao ne prolongera pas son aventure mancunienne. De retour à Monaco, les dirigeants de l’ASM s’activent pour trouver rapidement une porte de sortie à un joueur qui pourrait constituer un gouffre financier. Explications…

Il parait déjà loin le temps où Radamel Falcao était présenté en rock star par les dirigeants monégasques sur la terrasse d’un grand hôtel de la Principauté. Vêtu d’un costume saumon, l’international colombien s’engageait alors avec l’AS Monaco qui avait déboursé une somme record de 60 M€ pour le débaucher à l’Atletico Madrid.

Deux saisons plus tard et après un prêt payant à Manchester United qui s’est avéré un véritable fiasco financier pour le club mancunien, Radamel Falcao est de retour du côté de la Principauté. Néanmoins, ce séjour monégasque ne devrait pas se prolonger d’après les déclarations des dirigeants. Vadim Vasilyev, vice-président de l’AS Monaco, ne cache pas son intention de transférer son joueur lors du prochain mercato estival.

Selon le dirigeant de l’AS Monaco, l’intérêt des clubs n’a pas baissé concernant l’attaquant colombien. Une affirmation à laquelle il est difficile de croire après deux saisons extrêmement décevantes, avec notamment une blessure importante contractée à un genou qui a depuis empêché le joueur de revenir à son meilleur niveau.

Si l’AS Monaco cherche activement une porte de sortie temporaire ou définitive à son buteur colombien, elle n’imagine pas une seule seconde conserver une saison supplémentaire Radamel Falcao dans son effectif. Cette hypothèse constituerait alors un véritable gouffre financier, le club ne pouvant plus assumer un salaire anachronique ne correspondant plus à la nouvelle grille fixée par le club.

Afin de respecter ses engagements auprès du fair-play financier européen – alors que le club a été sanctionné en début de mois – l’AS Monaco doit poursuivre sa politique d’économies engagée au niveau de sa masse salariale. Or, Radamel Falcao possède un contrat avec l’ASM à hauteur de 1,2 M€ net par mois, soit un salaire annuel supérieur à 14 M€.

Vadim Vasilyev

Vadim Vasilyev ne cache pas ses intentions de se séparer de Radamel Falcao lors du mercato estival

L’AS Monaco sera-t-elle contrainte de brader Falcao ?

Cette politique de très lourds investissements réalisés par le club de la Principauté durant les deux premières années de l’actionnariat Rybolovlev  avait notamment généré un déficit opérationnel de plus de 116 M€ lors de la saison 2013-14. Avec une masse salariale tutoyant la barre des 95 M€ à son apogée, l’ASM cherche actuellement à ramener cette dernière autour du seuil des 70 M€.

Evidemment, la conservation de Radamel Falcao dans son effectif anéantirait tous les efforts mis en œuvre par le club depuis le début de l’exercice 2014-15 visant à trouver un modèle économique équilibré. De plus, âgé de 29 ans, c’est certainement le dernier moment pour l’AS Monaco de récupérer une partie de son investissement colossal déboursé pour recruter Falcao à l’Atletico Madrid.

Possédant toujours une cote évaluée à 45 M€ d’après les statistiques dévoilées par le site de référence, Transfertmarkt, il est peu probable que l’AS Monaco puisse récupérer une telle somme. Connaissant l’obligation pour l’AS Monaco de céder son joueur, les clubs européens devraient réaliser des offres bien en-deçà de cette valeur marchande d’autant que le joueur peine à retrouver son niveau sportif optimum. Néanmoins, une offre à hauteur de 30 M€ permettrait à l’AS Monaco de combler l’intégralité de son déficit d’exploitation 2015-16 sans être dans l’obligation de céder d’autres éléments.

Si l’AS Monaco ne parvenait pas à obtenir une offre avoisinant 30 M€ pour son attaquant, le club de la Principauté serait alors tenté de renouveler l’expérience du prêt payant afin d’aider le joueur à se relancer pour obtenir une somme supérieure lors du prochain marché des transferts. Sous contrat avec l’AS Monaco jusqu’en juin 2018, le club de la Principauté n’est pas sous la contrainte d’une échéance de contrat imminente.

S’il est évident que Radamel Falcao quittera sous forme de prêt ou transfert définitif l’AS Monaco lors de cette période estivale, ce feuilleton risque d’animer le marché des transferts monégasque. Une donnée supplémentaire à prendre en compte – en plus de l’hypothétique qualification en C1 – afin de construire un budget équilibré pour la saison 2015-16. Il s’agit alors d’un véritable casse-tête pour les dirigeants monégasques…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer