Marketing

Pourquoi l’AS Roma ne possède-t-elle pas d’équipementier ?

Le maillot de l’AS Roma est vierge de tout équipementier pour l’édition 2013-14 de Serie A. Englué dans un conflit avec son ex-équipementier Kappa, le club romain a préféré se couper d’une partie de ses revenus de sponsoring et de merchandising plutôt que de subir les foudres de la justice italienne. Explications…

Depuis 2000, l’AS Roma possédait un contrat équipementier avec la marque italienne de sportswear Kappa. En 2010, avant l’arrivée des nouveaux actionnaires américains à la tête du club, les dirigeants de l’époque décident de prolonger leur accord avec cet équipementier jusqu’en 2017 contre une revalorisation. Selon l’accord établi, le club de la Louve devait percevoir de son partenaire 19,8 millions d’euros sur la période 2010-13 et 23,3 millions d’euros sur la période 2013-16. Le somme devait s’élever à 8,5 millions d’euros pour la saison 2016-17.

En novembre 2012, les nouveaux actionnaires du club ont décidé de réaliser une rupture anticipée du contrat avec Kappa pour cause de matériel défectueux. La rupture de contrat a pris effet à l’issue de la saison 2012-13. Les dirigeants romains dénoncent des problèmes de qualité récurrents dans les équipements délivrés par Kappa.

Depuis leur arrivée, les nouveaux dirigeants romains négocient avec Nike…

Les dirigeants de Kappa sont rapidement montés au créneau face aux accusations portées par l’AS Roma à propos de la qualité du matériel fourni. A l’issue de la saison 2012-13, la marque italienne a décidé d’attaquer en justice le club romain pour dénonciation calomnieuse et rupture anticipée de contrat. Pour Marco Boglione, président de BasicNet Spa propriétaire de Kappa, l’argument du défaut de qualité ne tient pas : « Cela fait plus d’un an que les nouveaux dirigeants américains de l’AS Roma cherchent à mettre un terme à ce contrat.»

Derrière cette affirmation, Marco Boglione dénonce les tractations qui ont eu lieu dès le début d’année 2012 entre l’AS Roma et l’équipementier américain Nike. Les dirigeants romains ont commis l’erreur d’annoncer dès mars 2013 leur intention de collaborer avec Nike alors que le problème Kappa n’avait toujours pas été entièrement résolu.

Nike et l’AS Roma ont préféré démarrer leur collaboration en 2014/15

En mars 2013, les dirigeants de la Louve annoncent fièrement avoir trouvé un accord avec Nike sur une durée de 10 années. « L’AS Rome ambitionne de devenir le meilleur club du monde, sur et en dehors du terrain. Ce partenariat est une étape essentielle pour cet objectif » annonçait fièrement la direction sur le site officiel du club. Cette annonce a motivé Kappa pour porter l’affaire en justice.

totti as roma

Le maillot de l’AS Roma édition 2013-14 est vierge de tout équipementier.

L’homme fort du nouvel actionnariat romain, Thomas DiBenedetto  a décidé de se tourner vers Nike pour deux raisons essentielles : le contrat sera plus intéressant (Nike versera une somme supérieure à 12 millions d’euros par an) et l’équipementier américain bénéficie d’un réseau de distribution beaucoup plus dense à l’international. Le choix de Nike répond à la stratégie d’internationalisation de la marque « AS Roma ».

Cependant, Nike et l’AS Roma ont décidé d’un commun accord de débuter leur partenariat en 2014-15 ; le temps pour le club de la Louve de régler ses problèmes judiciaires avec Kappa. Dans sa stratégie de défense, l’AS Roma plaide un démarrage des négociations avec Nike ultérieure à la découverte des problèmes de qualité rencontrée avec Kappa. Le timing serré semble donner tort aux dirigeants romains.

En cette saison 2013-14, le club pourrait perdre gros : en plus d’être privé des revenus issus du contrat sponsoring équipementier (estimé à 7,6 millions d’euros) et du merchandising (le maillot est beaucoup moins bien distribué en Italie et est quasiment introuvable chez un distributeur physique à l’étranger) ; la Roma pourrait payer d’importants dédommagements  à la firme Kappa. La décision de justice est attendue pour courant 2014. Cette mauvaise gestion devrait entrainer une baisse de revenus de l’ordre de 15 millions d’euros sur la saison assortie d’une amende qui pourrait atteindre 10 millions d’euros. Heureusement, l’AS Roma devrait se rattraper sur les revenus sportifs…

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer