Politique vadim vasilyev défenseur football français

Publié le 16 mars, 2017 | par Anthony Alyce

Vadim Vasilyev, premier défenseur des intérêts du football français

Alors que l’AS Monaco permet au football français de rayonner à travers toute l’Europe grâce à ses performances sportives, en coulisse, Vadim Vasilyev s’active sur tous les fronts pour défendre les intérêts du football hexagonal. Et avec des avancées majeures.

L’AS Monaco fait actuellement du bien au football professionnel français. Et à tous les niveaux ! Alors que le club de la Principauté s’est brillamment imposé hier face à Manchester City, permettant à la Ligue 1 d’être représentée lors des quarts de finale de la Champions League, la direction monégasque emmenée par Vadim Vasilyev s’active en coulisse pour défendre les intérêts du football hexagonal à l’échelle continentale.

Très mécontents au mois d’août dernier à l’annonce des différentes réformes impactant la Ligue des Champions à compter de l’exercice 2018-19, les dirigeants de Ligue 1 ont vu la position de l’UEFA quelque peu évoluer au cours des derniers mois.

Des avancées qui ont notamment été obtenues par Vadim Vasilyev, le patron exécutif de l’AS Monaco, chargé de représenter les intérêts de la Ligue 1 auprès de l’UEFA. Présent au sein d’un groupe de travail mis en place par le nouveau président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, Vadim Vasilyev a toujours exprimé son opposition face à la réforme de la C1 actée par la confédération européenne au mois d’août dernier.

Devant son intransigeance dans les négociations, la Ligue 1 est ainsi parvenue à obtenir dernièrement une avancée majeure. Si le championnat français ne comptera pas quatre clubs directement qualifiés pour la compétition à compter de 2018 contrairement aux quatre premiers championnats au classement du coefficient UEFA ; la L1 récupèrera en revanche un troisième accès direct pour la Champions League si le vainqueur de l’Europa League est déjà qualifié pour la C1. Un ticket qui reviendra au championnat français à condition qu’il conserve sa cinquième place au jeu des coefficients UEFA.

La Ligue 1 veut des places supplémentaires en C3

Si cette première concession a calmé la colère de la plupart des dirigeants de Ligue 1, Vadim Vasilyev ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Appuyé par d’excellents résultats sportifs lui donnant du poids dans ses prises de paroles, le dirigeant de l’ASM souhaite également aborder le sujet de la C3.




Dans l’absolu, le football français souhaiterait obtenir plus de places pour l’Europa League afin de compenser son éventuelle « sous-représentation » par rapport aux championnats majeurs en C1. Alors que la L1 possède actuellement 1 qualifié direct pour les phases de poules et 2 clubs devant franchir les tours préliminaires, le championnat français aimerait à minima inverser un tel ratio. Toutefois, la L1 chercherait à grignoter un ticket supplémentaire pour ses représentants.

Alors que la France a été complètement absente des premières discussions concernant la réforme de la Champions League, la L1 est en train de rattraper son retard grâce notamment au travail entrepris par Vadim Vasilyev. Et de très bonnes performances obtenues par l’ASM en C1 et l’OL en C3 pourraient contribuer à renforcer le poids du dirigeant monégasque lors des prochaines négociations. Dossier à suivre…

Source photo à la Une : Wikipedia.org (Antoine RémiCC BY 3.0)


A propos du contributeur / de la contributrice

Spécialiste des problématiques sport-business, j'interviens régulièrement pour différents médias sur des sujets liés à l'économie du football. Entrepreneur & Fondateur d'Ecofoot.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Back to Top ↑