Economie

AS Roma : le club enregistre de nouvelles pertes financières

as-roma-bilan-financier-2015-16

Affichant de très lourdes pertes financières au cours des exercices précédents, l’AS Roma a dernièrement présenté son bilan financier concernant la saison 2015-16. Malgré les efforts réalisés par la direction pour équilibrer son bilan, le club affiche toujours un résultat net déficitaire. Eclairage…

Sanctionnée par l’UEFA au printemps 2015 pour non-respect des règles du fair-play financier, la direction de la Roma a été contrainte à réaliser des efforts au cours des derniers mois pour corriger son modèle lourdement déficitaire. Après avoir accumulé plusieurs exercices consécutifs en enregistrant des pertes financières supérieures à 35 M€, les premiers ajustements mis en place par le club de la Louve commencent à produire leurs effets.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Ainsi, la direction du club de la Louve a révélé un bilan financier 2015-16 bien meilleur que ceux présentés lors des dernières années. Malgré tout, le club affiche toujours un résultat net déficitaire à huit chiffres. Le club de la Louve a ainsi dévoilé des pertes à hauteur de 14 M€ concernant la dernière saison écoulée. Le club romain est tout de même parvenu à diviser par trois son déficit par rapport aux exercices précédents.

Pour atteindre une telle réduction des déficits, le club s’est tout d’abord appuyé sur une hausse importante de ses revenus opérationnels. Pour la première fois de son histoire, l’AS Roma a ainsi dépassé la barre des 200 M€ de chiffre d’affaires opérationnel, pour atteindre une somme de 219,4 M€. Le club a ainsi enregistré une hausse de revenus supérieure à 20% par rapport à la saison précédente.

Tous les principaux centres de profits du club ont affiché une tendance haussière par rapport à la saison précédente. La principale hausse a concerné les droits TV : l’entrée en vigueur des nouveaux droits audiovisuels en Champions League a permis au club de percevoir une importante dotation de 48 M€. Cela constitue une hausse significative par rapport à l’exercice 2014-15, au cours duquel l’AS Roma avait reçu un montant de 31,5 M€.

Outre la hausse des revenus opérationnels, le club de la Louve est également parvenu à corriger ses déficits chroniques accumulés via le trading de joueurs. L’AS Roma a ainsi généré des plus-values comptables de l’ordre de 64,167 M€ en cessions de joueurs. Un montant qui est en forte hausse par rapport aux saisons précédentes, progression qui est principalement due à la cession de Pjanic à la Juventus. Une transaction qui a été comptabilisée dans les comptes 2015-16 du club. A contrario, le club a supporté une charge liée à l’amortissement des achats de joueurs de l’ordre de 54,581 M€.

AS Roma : le niveau d’endettement du club continue à progresser

Néanmoins, malgré les efforts réalisés par la direction du club en matière de croissance de recettes et d’équilibre de la balance des transferts, la Roma affiche toujours des pertes financières. Un résultat négatif qui est encore dû à des charges opérationnelles trop importantes supportées par le club. Ainsi, la masse salariale de la Roma continue à absorber plus de 70% des recettes opérationnelles du club – même si le ratio a considérablement diminué en 2015-16 – constituant toujours un niveau trop élevé pour obtenir des comptes à l’équilibre.

Les projets d’investissements de la Roma – concernant notamment la construction de son nouveau stade – et les importantes pertes financières enregistrées au cours des derniers exercices ont également contribué à alourdir la dette brute du club. Un niveau d’endettement financier qui se rapproche désormais dangereusement de la barre des 200 M€. Ce phénomène contribue également à accroître les charges financières supportées par l’AS Roma lors de chaque exercice : elles se sont élevées à plus de 18 M€ lors de l’exercice 2015-16 !

Malgré une perte financière toujours importante, l’AS Roma ne risque vraisemblablement pas de nouvelles sanctions de la part de l’UEFA. Autorisée à enregistrer un niveau de déficit pouvant aller jusqu’à 30 M€ sur la période 2015-17 par l’instance européenne, cette dernière devrait souligner les efforts réalisés par la direction romaine pour remettre le club dans le droit chemin. D’autant que la direction a déjà planifié une baisse de ses pertes pour la saison 2016-17 malgré la non-qualification en C1 qui aura un lourd impact sur les revenus du club.

Concernant la continuation des activités, l’AS Roma n’a également aucun souci à se faire à ce niveau. La direction du club a d’ores et déjà acté une augmentation de capital de l’ordre de 57,2 M€, afin de réduire considérablement le niveau d’endettement de la structure. Une opération qui permettra également au club de disposer d’une souplesse financière plus importante pour concrétiser son projet de nouveau stade.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : Flickr.com (Paul RudderowCC BY-SA 2.0)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer