Economie

Aston Villa cherche un nouvel actionnaire

A l’issue d’une saison éprouvante achevée à une décevante quinzième place, Randy Lerner, actionnaire majoritaire d’Aston Villa a confirmé officiellement les rumeurs indiquant ses intentions de céder le club. Une nouvelle qui inquiète les supporters des Villains…

L’homme d’affaires américain, Randy Lerner, propriétaire du club d’Aston Villa a confirmé au travers d’un communiqué officiel son intention de céder le club. Propriétaire de près de 90% des parts du club, l’homme d’affaires américain qui a fait fortune en montant différents établissements financiers souhaite donner une nouvelle orientation à sa carrière.

Cette officialisation intervient au lendemain de la clôture de la saison 2013-14 de Premier League au cours de laquelle Aston Villa n’a guère brillé. Le club termine à une très décevante quinzième place avec 38 points au compteur, soit seulement 5 points de plus que le premier relégable. Une saison qui s’est achevée par une fausse note avec une sévère défaite 3-0 concédée sur la pelouse de Tottenham lors de l’ultime journée.

« Personnellement, je pense qu’il est grand temps pour moi de tourner la page Aston Villa et de me concentrer sur de nouveaux projets» a indiqué Randy Lerner dans un communiqué de presse. Lors de ce communiqué, Randy Lerner a tenu à remercier toutes les composantes du club (collaborateurs, joueurs, supporters…) avant de souhaiter un futur radieux au club. « J’ai apprécié le soutien que j’ai reçu au club tout au long de ma gouvernance, même durant les années difficiles où les critiques étaient légitimes. Je vais désormais confier les responsabilités à un nouvel actionnaire qui aura l’énergie de donner une nouvelle impulsion au club» a ajouté Randy Lerner.

Randy Lerner a investi plus de 160 millions de livres dans le club

Randy Lerner avait pris le contrôle du club lors de l’été 2006. Il avait alors déboursé 65 millions de livres pour acquérir 90% des parts du club. L’homme d’affaires américain réalisait alors son rêve, lui qui supportait les clubs d’Arsenal et d’Aston Villa durant ses années d’études au Royaume-Uni.

Au début de sa présidence, Randy Lerner est plutôt considéré comme un bon dirigeant en ancrant le club de Birmingham dans la première partie du classement de Premier League. Cependant, les résultats vont considérablement se dégrader lors des dernières saisons où les Villains vont régulièrement se battre pour leur maintien. De plus, les supporters n’apprécieront pas la nomination d’Alex McLeish au poste de manager en juin 2011 en provenance du club rival de Birmingham City.

Randy Lerner

En cas de cession de club, Randy Lerner risque de réaliser une mauvaise opération financière.

En plus d’un investissement de départ de 65 millions de livres, Randy Lerner réalise en juillet 2013 un abandon de créances de 100 millions de livres pour aider le club à faire face à ses difficultés financières. Pour certains spécialistes, cet acte constituait la première étape dans la volonté de Randy Lerner de céder le club.

Un exercice 2013-14 à l’équilibre pour Aston Villa ?

L’abandon de créances réalisé à l’été 2013 permet au club de revenir à une situation financière stable, favorable à sa mise en vente. La quête d’un acheteur potentiel a été confiée à la banque d’investissement Bank of America Merrill Lynch. Randy Lerner espère trouver un repreneur avant la fin de l’année 2014.

Si la situation financière du club a été assainie, le bilan comptable de la saison 2013-14 devrait être à l’équilibre. Grâce à l’explosion des droits TV en Premier League, Aston Villa devrait percevoir 73,2 millions de livres de recettes pour sa quinzième place finale. Un montant qui couvre les charges liées à sa masse salariale (72 millions de livres). Les revenus en provenance du merchandising et de la billetterie permettent de supporter une balance des transferts déficitaire du club. Des comptes à l’équilibre constitueront un argument de plus pour convaincre de potentiels acheteurs d’investir dans le club phare de Birmingham…

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer