Droits TV

L’Athletic Bilbao signe un nouvel accord de droits TV

La direction de l’Athletic Bilbao a annoncé cette semaine la signature d’un nouvel accord télévisuel avec le groupe Mediapro. Révélé il y a déjà plusieurs mois, le club basque a officialisé son départ des ondes de Canal Plus Espagne pour obtenir une rémunération plus conséquente de la part de la concurrence. Explications…

Josu Urrutia, président de l’Athletic Bilbao, a officialisé hier la signature d’un nouveau contrat de droits TV avec la firme Mediapro. Le groupe audiovisuel espagnol est parvenu à récupérer les droits TV domestiques du club basque pour la saison 2015-16. Jusqu’à présent, les rencontres de l’Athletic étaient diffusés sur Canal Plus Espagne. A partir de la saison 2015-16, elles seront retransmises sur les ondes de Gol Television.

Lors de la conférence de presse d’officialisation du nouvel accord de droits TV, le président de l’Athletic Bilbao s’est refusé à divulguer le montant du partenariat. Néanmoins, ce dernier a révélé qu’il s’agissait d’une réévaluation importante par rapport au précédent accord négocié avec Canal Plus. Selon les termes du contrat actuellement en vigueur, le club basque perçoit 32 M€ de recettes télévisuelles par saison pour sa participation en Liga BBVA, soit le 5ème revenu TV du championnat.

D’après les informations révélées par El Confidential – qui avait indiqué l’existence d’un accord entre Mediapro et l’Athletic Bilbao dès juillet 2014 – le club basque percevra entre 38 et 40 M€ de droits TV pour la saison 2015-16. Ainsi, Mediapro aurait émis une offre 25% plus élevée par rapport au concurrent Canal + Espagne pour remporter les droits TV du club basque.

Les clubs de Liga BBVA ont négocié individuellement leurs derniers contrats TV

L’édition 2015-16 de Liga BBVA devrait être la dernière saison où les clubs de Liga BBVA négocient individuellement leurs contrats de droits TV. Javier Tebas, patron de la LFP espagnole, a promis la mise en place d’une centralisation de la commercialisation des droits TV du championnat à partir de la saison 2016-17 afin de réduire les inégalités de revenus. Afin d’exercer une certaine pression sur le calendrier de réformes de la distribution des droits TV, la FASFE a dénoncé l’actuelle répartition TV en vigueur dans le championnat auprès de l’Union Européenne.

coefficient d'inégalité liga bbva

Ainsi, un grand nombre de clubs de Liga BBVA ont profité d’une négociation sur une courte durée – habituellement, les droits TV étaient commercialisés pour deux ou trois saisons – et de la concurrence entre les différents opérateurs pour obtenir une réévaluation de leurs contrats. En effet, les groupes audiovisuels Mediapro et Telefonica se sont menés une importante guerre afin d’acquérir les droits d’un grand nombre de formations de l’élite espagnole.

Une surenchère qui n’a pas seulement profité aux gros clubs du championnat. Le Celta Vigo, percevant actuellement 22 M€ de droits TV par saison par le biais de son contrat avec Canal Plus Espagne, enregistrera 25 M€ de recettes télévisuelles lors de la saison 2015-16 grâce à son nouveau partenariat signé avec Telefonica. Néanmoins, si une réévaluation générale des recettes télévisuelles marquera la saison 2015-16 de Liga BBVA, il n’y aura aucune réduction des inégalités. Pour cela, il faudra attendre la réforme de la mutualisation tant espérée par les petits clubs du championnat espagnol.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer