Stades

L’Atletico de Madrid acquiert la parcelle du Wanda Metropolitano

atletico de madrid naming stade

La direction de l’Atletico de Madrid a signé cette semaine l’accord final avec la Municipalité de Madrid, permettant au club colchonero de devenir pleinement propriétaire de son futur stade.

Joinly

Cette fois, c’est fait ! L’Atletico de Madrid est désormais pleinement propriétaire du stade de la Peineta, qui sera rebaptisé le Wanda Metropolitano et dont l’inauguration est prévue pour le début de la saison 2017-18.

Pour acquérir la parcelle de 88 150 m² sur laquelle est érigé le stade, le club madrilène a accepté de nouer un accord financier à hauteur de 60,3 M€ avec la municipalité de Madrid. Dans le détail, l’Atletico de Madrid reversera 30 M€ à la municipalité en trois échéances.

Concernant la somme restante, l’Atletico de Madrid s’est engagé à prendre à sa charge les travaux permettant de faciliter l’accès au stade à hauteur de 30 M€. En plus de cette somme, le club colchonero devrait également investir un montant à hauteur de 6 M€ pour construire un parking de 4 000 places.

En comptant les investissements réalisés dans les travaux de modernisation de l’enceinte, l’Atletico de Madrid aura déboursé au total une somme de l’ordre de 300 M€ pour son nouveau stade. Un investissement que la direction de l’Atletico de Madrid compte rentabiliser en 7 ans.

L’Atletico de Madrid veut atteindre les 400 M€ de chiffre d’affaires

Outre l’exploitation de son nouvel outil qui doit permettre à l’Atletico de considérablement augmenter ses recettes de billetterie et commerciales, le club madrilène mise également sur la vente des terrains de son (futur) ancien stade pour rentabiliser au plus vite ses investissements. Pour le moment, aucun montant n’a été avancé par la direction de l’Atletico concernant cette transaction.

Ayant dépassé pour la première fois la barre des 200 M€ de chiffre d’affaires hors transferts au cours de l’exercice 2015-16, la direction de l’Atletico de Madrid vise la génération de revenus à hauteur de 400 M€ par exercice à l’horizon 2019-20. Une progression importante qui doit permettre aux Colchoneros de réduire l’écart de revenus par rapport à ses deux principaux concurrents nationaux. Un cycle de croissance économique qui doit également aider le club à conserver ses meilleurs éléments lors des prochaines saisons.

Source photo à la Une : Capture vidéo Youtube (Atletico de Madrid)

To Top
Send this to a friend