Marketing

L’Atletico de Madrid signe un accord de naming pour son centre d’entraînement

Même si aucun communiqué officiel n’a annoncé la décision prise par la direction de l’Atletico, cette dernière aurait conclu un accord commercial pour céder les droits de naming de son centre d’entraînement et de formation. Le complexe a d’ailleurs été rebaptisé au cours des dernières semaines et son nouveau nom est utilisé dans les rapports officiels produits par le club. Explications…

Un accord de naming a-t-il été conclu en secret par la direction de l’Atletico concernant son centre d’entraînement ? En tout cas, un nouveau nom apparaît désormais sur le mur du complexe d’entraînement du club colchonero. Alors que le lieu de vie de l’Atletico s’intitulait précédemment Ciudad Deportiva de Majadahonda, ce dernier prend désormais le nom de Ciudad Deportiva Wanda Atlético de Madrid.

Evidemment, l’apparition du nom du groupe commercial Wanda laisse croire à la signature d’un accord de naming entre le club madrilène et la société chinoise. En début d’année 2015, la société chinoise a acquis 20% du capital social des Colchoneros contre un investissement initial de 45 M€. Depuis, la société chinoise contribue financièrement au développement du centre de formation tout en cherchant à exporter le savoir-faire du club en Chine. Lors de l’exercice 2014-15, Wanda a notamment injecté 12 M€ dans les comptes du club pour développer le projet de formation du club. Il n’est alors pas anormal de voir le groupe chinois s’emparer du naming du complexe d’entraînement/formation du club Rojiblanco.

Cet accord de naming permettra-t-il à l’Atletico d’empocher des revenus additionnels de la part de son partenaire commercial chinois ? Pour le moment, aucune communication n’a été réalisée par la direction du club. Néanmoins, Wanda devrait maintenir durant plusieurs années son enveloppe allouée à la formation et se situant au-dessus de la barre des 10 M€.

Ayant connu de lourdes dérives financières durant les années 2000, l’Atletico de Madrid est aujourd’hui considéré comme un modèle de développement en Liga BBVA. Le club a conclu les quatre derniers exercices en réalisant des profits tout en supportant une lourde charge financière due au remboursement de ses dettes fiscales. En s’entourant d’un partenaire puissant comme Wanda, l’Atletico n’aura aucun mal à financer ses investissements en infrastructure (nouveau stade) et développement marketing (stratégie d’internationalisation) afin de rattraper son retard de développement économique face aux deux géants de Liga BBVA.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Atlético de Madrid (Facebook)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer