Marketing

Atletico de Madrid : le club renouvelle son accord de sponsoring avec Plus500

sponsoring maillot atletico de madrid

L’Atletico de Madrid a officialisé aujourd’hui la prolongation de son contrat de sponsoring maillot avec son partenaire Plus500. La société financière compte à l’avenir renforcer sa visibilité auprès du club colchonero via l’exploitation de la nouvelle enceinte madrilène. Explications…

Alors que le contrat entre Plus500 et l’Atletico de Madrid arrivait à échéance à l’issue de l’actuel exercice, la société financière spécialisée dans les contrats CFD est parvenue à trouver un accord pour prolonger d’une saison son partenariat avec l’Atletico. Les deux parties sont désormais liées jusqu’à la fin de l’exercice 2017-18.

Au cours des derniers mois, l’Atletico de Madrid a étudié ses différentes possibilités afin de revaloriser son principal accord de sponsoring en mettant notamment en avant l’entrée dans son futur stade. Finalement, le club madrilène a décidé de prolonger avec son partenaire actuel faute d’avoir trouvé un accord plus lucratif. Néanmoins, l’échéance du nouveau contrat – les deux parties ont seulement prolongé d’un an leur collaboration – illustre certainement la volonté de l’Atletico de réévaluer sensiblement et à court terme son accord principal de sponsoring maillot.

Si aucun élément financier n’a filtré lors de l’officialisation de cette prolongation, l’Atletico devrait néanmoins bénéficier d’une légère hausse de revenus. En effet, outre le maintien des emplacements de sponsoring maillot et d’entraînement, Plus500 devrait bénéficier d’une visibilité accrue au sein de la future enceinte madrilène qui sera inaugurée à l’aube de la saison 2017-18.




L’Atletico de Madrid renforce ses accords commerciaux

Une exposition qui a certainement été monnayée par la direction madrilène. Selon les informations communiquées par la presse ibérique, l’Atletico de Madrid percevait jusqu’à présent environ 11 M€ de recettes par saison de la part de son sponsor principal.

Cette signature intervient seulement quelques semaines après avoir conclu son accord de naming pour sa future enceinte avec le groupe Wanda. Le stade des Colchoneros sera alors baptisé le Wanda Metropolitano. Actionnaire à hauteur de 20% de l’Atletico de Madrid, Wanda aurait accepté de débourser une dizaine de millions d’euros par exercice pour obtenir ce contrat.

Enfin, un tel accord conclu entre l’Atletico de Madrid et Plus500 ne serait vraisemblablement plus autorisé en Ligue 1. En effet, selon l’article 77 de la loi Sapin II récemment adoptée, toute opération de parrainage ou de mécénat est interdite lorsqu’elle a pour objet ou pour effet la publicité, directe ou indirecte, en faveur de services d’investissement portant sur les contrats financiers définis à l’article L. 533-12-7 du code monétaire et financier. Une nouveauté législative qui prive les clubs de L1 de recettes de sponsoring provenant d’acteurs qui ont sensiblement augmenté leurs investissements au cours des dernières années.

*chiffre d’affaires prévisionnel révélé par le club

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : Capture vidéo Youtube (Atletico de Madrid)

Articles populaires

To Top
Tweetez10
Partagez6
Partagez