Economie

Quel avenir pour Yoann Gourcuff ?

En fin de contrat à l’issue de la saison 2014-15, Yoann Gourcuff ne s’est toujours pas exprimé au sujet de son avenir. Toutes les spéculations vont bon train mais Jean-Michel Aulas n’a pas abandonné l’idée de prolonger un joueur qui a constitué un véritable gouffre pour les finances de l’OL au cours des dernières années…

Mercredi 1er avril, le quotidien L’Equipe faisait sa Une sur la volonté des Girondins de Bordeaux de faire revenir son ancienne star, Yoann Gourcuff, au club pour la saison 2015-16. Le joueur constituerait la tête de gondole recherchée pour dynamiser le pouvoir d’attraction du club aquitain lors de l’entrée dans son nouveau stade.

Depuis, les dirigeants bordelais ont formellement démenti la rumeur. Jean-Louis Triaud s’est exprimé personnellement sur le sujet. Le club n’a pas hésité à évoquer un canular du 1er avril sur sa page officielle Facebook afin de répondre à la Une réalisée par L’Equipe. Pourtant, l’information se voulait être sérieuse d’après les journalistes du quotidien sportif.

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, ne croit pas non plus en un retour de Yoann Gourcuff aux Girondins de Bordeaux. Selon le dirigeant de l’OL, qui s’est exprimé à ce sujet dans les colonnes de France Football, Yoann Gourcuff partira pour un championnat étranger dans le cas où il ne prolongera pas son contrat avec les Gones. « S’il part, ce sera pour un club qui a les moyens de ses ambitions. Yoann aura des propositions de clubs étrangers plus importantes » affirme ainsi le dirigeant lyonnais. Une formule qui balaie également l’option rennaise, piste évoquée depuis plusieurs semaines par la presse française.

Jean-Michel Aulas veut prolonger Yoann Gourcuff

Si Yoann Gourcuff a été un véritable flop financier pour l’OL, le président Jean-Michel Aulas espère toujours prolonger son joueur afin de ne pas le voir partir libre à l’issue de la saison. Au total, le joueur aurait coûté à l’OL près de 60 M€ lors de ses 5 années de contrat. Acheté à Bordeaux en août 2010 pour 22 M€ (plus 4 M€ de bonus), la star désignée de l’OL avait alors signé un contrat avec un salaire évolutif et différentes clauses lui permettant débloquer des primes d’images et de performances. Alors que le salaire du joueur se situait à 4,5 M€ lors de la première saison, la rémunération totale perçue de la part de l’OL a culminé jusqu’à 7,6 M€ au cours de la saison 2013-14.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Néanmoins, en raison de ses blessures chroniques et de ses performances sportives, Yoann Gourcuff a consenti à réaliser un effort financier pour sa dernière année de contrat. Le joueur devrait seulement percevoir 5,4 M€ au cours de la saison 2014-15. Selon les informations révélées par France Football, le joueur aurait renoncé à percevoir une prime de fin de saison à hauteur de 1,8 M€. Le joueur aurait également abandonné une prime d’image reversée par le club lyonnais à l’issue de chaque saison.

    aulas

    Le patron de l’OL veut prolonger Gourcuff mais pas à n’importe quel salaire

    Cet effort financier peut-il amorcer un début de négociation pour une prolongation de contrat ? Clairement, l’OL n’est aujourd’hui plus disposé à lui verser un salaire à hauteur de 5 M€ par an. Si le joueur ne pourra percevoir ce type de salaire en France, de nombreux clubs étrangers restent à l’affut d’un joueur qui exprime toujours un talent considérable quand ce dernier retrouve toutes ces capacités physiques. Certaines formations pourraient être tentées de réaliser une proposition financière alléchante sur une courte durée, d’autant qu’aucune indemnité de transferts ne devra être déboursée. L’Atletico Madrid, Arsenal et le Borussia Dortmund étudieraient actuellement son cas.

    Néanmoins, la question financière n’est peut-être pas la priorité du joueur breton. Si Jean-Michel Aulas écarte complètement cette hypothèse, des discussions auraient été amorcées entre le représentant du joueur, Didier Poulmaire, et la famille Pinault, propriétaire du Stade Rennais. Un retour sur ses terres qui pourrait permettre à Gourcuff de retrouver le fil d’une carrière qui n’a pas connu l’ascension prévue du côté de l’OL.

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer