Droits TV

Azam Media signe un accord de droits TV avec le championnat kenyan

La fédération kenyane de football a signé un accord avec l’opérateur de télévision payante Azam Media concernant la diffusion de deux rencontres par journée du championnat de Kenyan Premier League. Ce nouvel accord devrait doper les recettes télévisuelles du championnat de D1 kenyane. Explications…

Le groupe tanzanien de télévision payante, Azam Media, a officialisé cette semaine la conclusion d’un accord de droits TV avec la fédération kenyane de football concernant la diffusion TV de rencontres du championnat de Kenyan Premier League. Durant les trois prochaines éditions du championnat, le groupe pourra choisir de retransmettre en direct deux rencontres par journée.

Pour acquérir les droits de diffusion concernant la compétition kenyane, Azam Media a déboursé 207 millions de shillings kenyans soit environ 2,06 M€. Ce nouveau lot de droits TV permet à Azam Media d’enrichir son offre concernant le football d’Afrique de l’Ouest. L’opérateur tanzanien possède déjà les droits TV du championnat de D1 tanzanienne et ougandaise.

D’après les informations révélées par la fédération kenyane, cet accord de droits TV ne remet pas en cause les deals signés précédemment avec les autres opérateurs. Le groupe sud-africain SuperSport maintiendra sa couverture du championnat kenyan sur le continent africain. Enfin, la fédération est également libre de conclure des accords avec les chaines locales concernant la diffusion de deux rencontres par journée.

Evidemment, la signature de ce contrat avec Azam Media constitue une bonne nouvelle pour le championnat de D1 kenyane. Grâce à l’arrivée de ce nouvel opérateur, la Fédération espère être en mesure de distribuer une somme avoisinant 100 000 $ par club de recettes télévisuelles à l’issue de chaque saison.

Le livre de la semaine

Nationalité et équité dans le football
azam media

Azam Media est ravi d’enrichir son offre footballistique avec l’acquisition de la Kenyan Premier League.

Afin de retrouver un nouveau de compétitivité correcte au sein du continent africain, la fédération kenyane essaie de stimuler toutes les sources de revenus de son championnat national. Cette hausse des recettes télévisuelles intervient après de bonnes nouvelles dans le domaine du sponsoring. La fédération kenyane a notamment dernièrement conclu un accord de naming de son championnat avec le brasseur Tusker rapportant au football kenyan 1,690 M€.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer