Stratégie

Comment le Bayern Munich cherche à renforcer ses activités en Chine ?

A l’image de nombreux clubs européens, le Bayern Munich cherche actuellement à développer ses activités en Chine en y renforçant sa présence. Cependant, contrairement à ses rivaux, le club de Bundesliga ne devrait pas s’associer à un partenaire local dans un premier temps pour accroître ses activités sur le territoire chinois…

Comment le Bayern Munich compte-t-il accroître l’internationalisation de sa marque en Chine ? Le club munichois ne compte pas faire dans l’originalité. A l’image d’un grand nombre de ses concurrents européens (Juventus, Benfica, Sporting CP…), la direction du Bayern Munich souhaite ouvrir de nouvelles académies pour aider la Chine à former ses jeunes talents.

Cependant, contrairement à ses principaux rivaux, la direction bavaroise ne devrait pas s’associer dans un premier temps avec un partenaire chinois pour développer ses propres académies. Le Bayern Munich compte profiter des velléités commerciales sur le marché chinois de son partenaire allemand Gigaset pour faire cofinancer ses activités sur ce territoire.

La nouvelle a été confirmée par la directeur marketing du groupe allemand de téléphonie lors de la présentation à la presse de son nouveau smartphone Gigaset Me. « En partenariat avec le Bayern Munich, nous prévoyons de lancer un réseau d’académies en Chine pour former les 12-16 ans au sein du pays » a alors indiqué Erich Schmidt. Alors que Gigaset a remplacé à la surprise générale Samsung cet été en tant que partenaire technologique de Bayern Munich, la perspective de mener des actions communes de développement sur le marché chinois a surement été l’élément déclencheur de cet accord.

En plus d’ouvrir de nouveaux centres de formation, le Bayern Munich compte également inaugurer des bureaux à Shanghai pour y installer son QG pour la région Asie-Pacifique. Le club munichois souhaite déployer une stratégie de développement similaire à celle utilisée en Amérique du Nord avec l’ouverture de locaux à New York.

Alors que le développement du Bayern Munich repose sur la génération de très hauts niveaux de recettes commerciales afin de compenser la faiblesse des droits TV domestiques de Bundesliga, le club munichois a subi pour la première fois en une décennie une légère contraction de ce centre de profits lors de l’exercice 2014-15. Une baisse de 3,2% qui oblige le Bayern Munich à renforcer son influence dans de nouvelles régions afin de pouvoir tenir le rythme de la croissance financière des clubs de Premier League…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Source photo à la Une : © FC Bayern Munchen (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer