Stratégie

Le Bayern Munich met en place sa stratégie américaine

Avec un peu de retard sur certaines formations de Premier League, la direction du Bayern Munich a démarré un plan de conquête commerciale sur le marché nord-américain dans le but de renforcer l’internationalisation de sa marque. Les premières actions concrètes ont démarré durant l’intersaison. Décryptage sur Ecofoot.fr…

En début de semaine, Jörg Wacker, membre du comité de direction du Bayern Munich et chargé de l’internationalisation de la marque bavaroise, a annoncé la conclusion d’un partenariat avec Sports Endeavors, spécialiste de la vente en ligne de produits footballistiques sur le marché nord-américain.

Ce partenariat permettra au Bayern Munich de développer la visibilité de ses produits plus rapidement sur le marché digital nord-américain, quitte à rogner sur les marges générées durant les premiers mois d’activité. Le partenariat recouvre deux volets : le Bayern Munich pourra référencer ses différents produits sur les sites e-commerces de l’enseigne Sports Endeavors (http://www.worldsoccershop.com notamment) et Sports Endeavors prend également en charge la gestion opérationnelle de l’e-store spécialement ouvert par le club bavarois pour le marché nord-américain (http://www.bayernmunichstoreusa.com).

En s’associant avec le spécialiste du secteur Sports Endeavors, le Bayern Munich espère combler une partie de son retard par rapport à certains clubs de Premier League qui se sont intéressés au marché nord-américain depuis déjà quelques années et qui ont noué des partenariats avec certaines franchises de MLS afin de distribuer leurs produits. Cet angle choisi par la direction du Bayern Munich, complètement orienté business, devrait amorcer une croissance rapide des ventes de produits dérivés du club. A travers ses différents sites, Sports Endeavors enregistre 2,4 millions de visites par mois et 60 000 commandes mensuelles.

Le Bayern Munich veut s’imposer sur le marché nord-américain

Cette annonce de partenariat conclu avec Sports Endeavors illustre la volonté du Bayern Munich de s’installer rapidement et durablement sur le marché nord-américain. Même si le Bayern Munich jouit aujourd’hui de finances extrêmement saines – basées notamment sur des partenariats commerciaux domestiques forts et sur des revenus de billetterie extrêmement importants grâce à un taux de remplissage et un panier moyen du spectateur élevés – le club doit accélérer sa stratégie d’internationalisation afin de développer ses revenus et de pouvoir continuer à concurrencer les clubs de Premier League ou les géants de Liga BBVA.

Clairement, les dirigeants du Bayern Munich ont depuis cet été mis en place un certain nombre d’actions illustrant une diversification géographique vers le marché nord-américain. En plus du partenariat avec Sports Endeavors visant à développer leurs revenus de merchandising dans la région, le Bayern Munich a également réalisé une tournée aux Etats-Unis au cœur de l’été pour la première fois depuis 2006. Le club en a profité pour affronter la formation mexicaine du Chivas Guadalajara et une sélection de joueurs de la MLS.

Enfin, preuve d’une stratégie de long-terme menée par le club bavarois, le Bayern Munich a également inauguré cet été des bureaux en plein cœur de Manhattan à New-York afin d’assurer une présence continue sur le continent nord-américain. Cette antenne du club servira au développement de la notoriété et commercial du club dans cette région.

Jörg Wacker bayern munich

Jörg Wacker, directeur de l’internationalisation de la marque Bayern Munich, a souhaité l’ouverture de bureaux à New-York afin de mieux piloter la diversification géographique du club bavarois.

Depuis plusieurs années, la direction du Bayern Munich travaille sur un projet d’implantation géographique importante qui doit permettre à long-terme d’accroitre significativement les revenus commerciaux et de merchandising du club. La région nord-américaine était ciblée depuis plus d’un an mais l’engouement suscité par la Coupe du Monde au Brésil dans cette zone a poussé la direction à accélérer les opérations.

Le Bayern Munich est conscient qu’il démarre sa conquête nord-américaine avec deux handicaps sérieux sur ses rivaux de la Premier League : une exposition moindre de la Bundesliga dans la région par rapport à la Premier League et un retard de développement régional par rapport à des clubs présents depuis déjà de nombreux mois. De plus, la barrière de la langue peut constituer un obstacle concurrentiel supplémentaire. Mais le Bayern Munich compte contourner ces potentiels obstacles en menant une stratégie offensive et innovante. Et en termes de stratégie, le Bayern Munich s’est rarement trompé au cours des dernières années…

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez35

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer