Stratégie

Benfica souhaite ouvrir une école de football en Chine

La direction du Benfica a annoncé cette semaine son implication dans un projet d’ouverture d’académie en Chine. Le but est de reproduire un centre de formation similaire au Caixa Futebol Campus, l’école de football du club lisboète. Explications…

Si les sujets d’internationalisation concernent majoritairement des formations anglaises, espagnoles, italiennes voire allemandes ; d’autres clubs cherchent également à développer leurs activités dans de nouvelles zones géographiques afin de trouver des relais de croissance. C’est particulièrement le cas au Portugal où Benfica cherche à profiter de son réseau de socios à l’international pour y renforcer sa présence.

A l’image de la Juventus, la direction de Benfica vient de ficeler un projet d’ouverture d’une académie en Chine. Souhaitant profiter du développement du football au sein de l’Empire du Milieu, impulsé notamment par son gouvernement, le club lisboète veut y renforcer sa présence en y instaurant une école de football à Hangzhou, en partenariat avec les collectivités et des entreprises locales.

« Le principal objectif de cette académie est de former les jeunes talents et d’améliorer le niveau général des footballeurs du pays » a alors confié Tian Ye, éducateur et socio du Benfica, qui devrait tenir un rôle de coordination important dans ce nouveau projet. « Nous avons choisi de nous associer avec Benfica pour leurs techniques de formation. Quand les enfants sont formés via les bons exercices, ils apprennent très rapidement. Le Benfica a développé un modèle de formation très moderne et qui s’adaptera bien aux entraîneurs chinois qui disposeront des outils pour améliorer les sessions de travail » ajoute ainsi Tian Ye.

benfica école de football en chine

Benfica veut ouvrir une succursale de son centre de formation en Chine

« Le projet de formation du club ne se limite pas au Portugal. Nous avons déjà ouvert des académies à succès dans les pays lusophones ainsi qu’en Espagne. La Chine, comme pays émergent du football, est disposée à absorber les concepts et méthodes de formation efficaces. Evidemment, quand nous avons été contactés, nous nous sommes rapidement rendu compte que nous pouvions mettre en place un projet durable et efficace à Hangzhou. Nous avons donc signé un accord gagnant pour les deux parties » a alors expliqué Nuno Gomes, directeur général du Benfica. Une délégation de 7 techniciens du Benfica – 6 entraîneurs et 1 coordinateur – s’est rendue en Chine au mois d’octobre pour évaluer le projet.

Via ce projet d’académie, Benfica compte renforcer ses liens avec la Chine pour y développer sa notoriété et à terme trouver des relais de croissance. Enfermé dans un championnat au potentiel économique restreint, Benfica doit absolument jouer la carte de l’internationalisation, en misant notamment sur la présence de socios aux quatre coins du monde, pour enregistrer de nouvelles recettes. Au cours des dernières saisons, Benfica a généré des revenus commerciaux à hauteur de 20 M€ par exercice. Des recettes exceptionnelles pour un club portugais mais qui ne permettent plus à la formation lisboète de concurrencer les meilleurs clubs européens sur la scène continentale…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Crédits photo à la Une : © Sport Lisboa e Benfica (Facebook)

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez56
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer