Economie

Pourquoi les grands clubs cherchent-ils à nouer des partenariats technologiques ?

De plus en plus de clubs européens s’associent avec des firmes spécialisées dans le traitement des datas s’associent afin de faire évoluer leur environnement technologique. Des associations importantes qui font évoluer la gestion des éléments sportifs mais aussi contribuent à optimiser les différents centres de profits des grands clubs européens. Il s’agit alors d’un enjeu majeur et tout retard de développement pourrait être sanctionné par un ralentissement de la croissance économique. Explications…

La direction de Manchester United vient d’annoncer la signature d’un accord avec la firme HCL Technologies. Les Mancuniens se sont engagés pour trois saisons avec la firme indienne. Si les contours du partenariat sont extrêmement flous, HCL a été présenté comme le partenaire officiel de la transformation digitale du club mancunien. A travers cet accord, HCL doit notamment contribuer à la mise en place d’un United Xperience Lab du côté d’Old Trafford. Cet outil technologique devrait permettre au club mancunien d’entrer dans l’univers des Big Data. Des Big Data qui doivent autant servir la stratégie d’animation digitale du club que l’optimisation de ses performances sportives et de ses centres de profits.

« Avec la mise en place du United Xperience Lab à Old Trafford, nous espérons développer les meilleures pratiques dans l’industrie du sport pour générer de idées novatrices autour des nouveaux outils technologiques produits par l’évolution du paysage digital. A travers la transformation digitale, nous souhaitons changer la manière avec laquelle nos fans interagissent avec Manchester United » a alors affirmé Richard Arnold, directeur général de Manchester United, tout en ne divulguant aucun exemple concret.

« La signature de ce type de partenariat n’est pas unique seulement pour Manchester mais pour l’ensemble du secteur sportif » a alors rajouté Anant Gupta, président directeur général de HCL. Ce dernier a alors indiqué que son entreprise comptait développer un outil pour Manchester United en perpétuelle évolution, capable de s’adapter à toutes les nouvelles innovations technologiques.

hcl manchester united

Manchester United a officialisé début septembre un accord avec la firme indienne HCL Technologies

Alors que Manchester United est déjà un des leaders footballistiques en termes de stratégie digitale, le club mancunien souhaite désormais aller plus loin en exploitant au maximum les potentialités offertes par l’univers du Big Data. Et le choix d’un opérateur indien en lieu et place des entreprises technologiques traditionnelles occidentales n’est pas anecdotique. Selon Richard Arnold, 85% des supporters de Manchester United se situent désormais dans les pays en développement. Pour le dirigeant mancunien, la priorité consistait à choisir un opérateur capable de traiter les problématiques d’engagement des communautés situées en Asie.

D’ailleurs, un choix similaire a été réalisé par le club rival de Chelsea FC. Les Blues ont dernièrement signé un partenariat avec le rival indien de HCL, Wipro. Néanmoins, la collaboration semble dans un premier temps moins ambitieuse. La direction londonienne a seulement confié l’animation de ses communautés sociales indiennes à cette agence afin de développer l’engagement au sein d’un marché considéré comme hautement stratégique.

Cependant, les acteurs européens et américains ne sont pas complètement hors-jeu dans le secteur footballistique. Depuis plusieurs saisons, SAP collabore avec la fédération allemande de football et la firme a dernièrement signé un partenariat avec Manchester City. Le FC Barcelone a également signé un accord de long terme avec Intel. Ce dernier doit se charger dans un premier temps d’améliorer l’expérience spectateur à travers la mise en place du stade connecté. Enfin, le Real Madrid a officialisé le même type de collaboration avec Microsoft.

Alors que la mise en place du stade connecté se développe de plus en plus en Europe, d’autres clubs souhaitent déjà passer à la vitesse supérieure en exploitant le Big Data pour engager ses communautés aux quatre coins de la planète autour des événements marquants et optimiser ses revenus commerciaux. Manchester United pourrait à nouveau être un précurseur dans ce domaine, après avoir déjà été l’instigateur de nombreuses avancées commerciales dans le secteur footballistique. Mais certains de ses concurrents sont également dans les starting blocks afin de ne pas se laisser distancer par les innovations mancuniennes…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer