Economie

Bilan européen du mercato hivernal 2014-15

L’agence de marketing sportif Soccerex a dernièrement publié un bilan du mercato hivernal 2014-15 au sein des championnats majeurs européens. Ecofoot.fr vous en dévoile les principaux faits marquants au sein d’un marché où la Ligue 1 a été relativement absente…

Lors du mercato hivernal 2014-15, les quatre championnats majeurs européens – Premier League, Liga BBVA, Bundesliga, Serie A – ont dépensé 357 M€ d’après les données publiées par l’agence Soccerex. Cela constitue une progression de 51% par rapport au mercato hivernal 2013-14 où les 4 championnats avaient investi 237 M€.

Evidemment, la Premier League mène toujours largement le classement au niveau des dépenses réalisées. Les vingt formations de Premier League ont dépensé au total 162 M€ lors du dernier mercato hivernal. Le championnat anglais devance assez largement son plus proche poursuivant, la Bundesliga, qui a dépensé 74 M€ au cours de la dernière fenêtre de transferts. La Serie A arrive en troisième position avec 62 M€ de dépenses, devant la Liga BBVA (59 M€).

mercato hivernal 2014 15

Les quatre championnats enregistrent une hausse de leurs dépenses par rapport au mercato hivernal 2013-14. Si la Premier League est le seul championnat à connaitre une progression à un chiffre (+8%), la Bundesliga et la Liga BBVA connaissent des hausses spectaculaires respectivement de + 124% et + 392%. Cette augmentation des dépenses montre que le mercato hivernal devient de moins en moins un marché d’appoint ou de complément. Certaines formations des grands championnats en profitent pour concrétiser d’importants dossiers entamés plusieurs mois en amont. C’est notamment le cas de Chelsea qui a acheté l’ailier colombien de la Fiorentina Juan Cuadrado ou encore Manchester City qui a enrôlé l’attaquant international ivoirien Wilfried Bony.

Malheureusement, ce changement de tendance n’est pas totalement vrai pour la Ligue 1. D’après les informations divulguées par la LFP, les clubs de Ligue 1 n’ont investi que 23 M€ lors du dernier mercato hivernal. Contrairement aux autres championnats majeurs européens, le montant des transactions est en baisse par rapport à l’édition 2013-14 (30 M€) et 2012-13 (50 M€). Les sanctions du fair-play financier touchant le PSG et le manque de liquidités des autres clubs expliquent cette frilosité.

Un club de Ligue 1 se situe dans le top 10 des investissements

Malgré cette marginalisation des clubs de Ligue 1 au sein du mercato hivernal, une formation du championnat français parvient tout de même à se glisser dans le top 10 des dépenses. Il s’agit de l’AS Monaco qui se classe au 8ème rang grâce notamment à l’acquisition du jeune talent prometteur portugais Bernardo Silva en provenance de Benfica contre un investissement de 15 M€. Ce transfert a concentré à lui seul plus de 65% des dépenses de la Ligue 1.

top 10 dépenses mercato hivernal 2014-15

Sans surprise, le top 10 des clubs ayant le plus dépensé au cours du dernier marché hivernal est dominé par les formations de Premier League. Cinq clubs parviennent à se hisser dans ce classement. Néanmoins, la Premier League ne parvient pas à rafler la tête du classement. Les Allemands du VfL Wolfsburg ont été les plus dépensiers du dernier mercato avec un investissement de l’ordre de 35 M€. Dauphin du Bayern Munich en Bundesliga, le club a fait un effort pour s’acheter l’international allemand André Schurrle en provenance de Chelsea FC.

Si les clubs de Premier League sont omniprésents parmi les investisseurs, ils sont également nombreux dans le top 10 des plus gros vendeurs au cours du dernier mercato. Quatre formations du championnat figurent dans ce classement (Chelsea FC, Swansea City, Manchester City, Newcastle United). Soucieuses de respecter les contraintes du fair-play financier, certains clubs à l’image de Chelsea FC cherchent à équilibrer – voire à optimiser – leur balance des transferts.

top 10 recettes mercato hivernal 2014 15

D’ailleurs, si la Premier League domine en termes de dépenses au cours du dernier mercato hivernal, la Bundesliga enregistre une balance des transferts plus déficitaire. Le championnat allemand accumule 60 M€ de déficits de la balance des transferts au cours du dernier mercato contre seulement 30 M€ en Premier League où les clubs ont réalisé beaucoup de transferts entre eux. Néanmoins, à la vue de leurs excédents budgétaires, les formations de Bundesliga ont pu se permettre quelques folies lors de ce dernier mercato hivernal…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer