Economie

Le Bayern Munich enregistre d’importants bénéfices

La direction du Bayern Munich a dévoilé en fin de semaine dernière son bilan financier concernant l’exercice 2014-15. Si le chiffre d’affaires est en léger repli, le club bavarois affiche toujours de solides bénéfices lui permettant d’envisager un avenir radiaux au sommet de la hiérarchie européenne. Explications…

Le modèle allemand continue de fonctionner. Malgré la faiblesse de ses recettes TV nationales, le Bayern Munich continue à jouer dans la cour des grands en affichant pour le deuxième exercice consécutif un chiffre d’affaires consolidé supérieur à 500 M€. Ainsi, lors de l’exercice 2014-15, le Bayern a dévoilé des revenus à hauteur de 523,7 M€.

Ces importants revenus générés par le club bavarois ont permis au club d’enregistrer un nouveau résultat net positif de l’ordre de 15,1 M€ ! Suite à ce nouveau bilan positif, les administrateurs du club envisagent de distribuer aux actionnaires des dividendes à hauteur de 7,5 M€. Le versement est prévu pour début janvier 2016.

Néanmoins, malgré ce résultat très positif, le Bayern Munich affiche un léger repli de son chiffre d’affaires. Les revenus consolidés du club bavarois ont régressé de près de 1% par rapport à l’exercice 2013-14. Les recettes opérationnelles font apparaître le même constat avec un léger repli de 0,6% entre les deux exercices. La direction du Bayern Munich explique cette tendance par l’absence du club dans certaines compétitions. Grâce à son titre européen acquis lors de la saison 2012-13, le Bayern Munich avait notamment pu disputer la Super Coupe UEFA et le Mondial des Clubs FIFA en 2013-14. Des compétitions qui avaient permis au Bayern de générer des recettes commerciales additionnelles.

En plus de supporter une légère baisse de ses revenus opérationnels, le Bayern a également affronté une hausse de ses charges sans nuire à sa profitabilité. En effet, la masse salariale du club a grimpé de 5,7% pour désormais dépasser la barre des 227 M€. La dotation aux amortissements liée à l’achat de joueurs a également subi une nette inflation de 22% pour désormais dépasser la barre des 60 M€.

Le haut niveau de profitabilité du Bayern Munich a été maintenu grâce aux revenus extraordinaires générés par le club. Le club bavarois a ainsi augmenté ses plus-values comptables liées à la cession de joueurs. Les ventes notamment de Mandzukic et de Kroos permettent au Bayern de comptabiliser une écriture positive de 49,7 M€. Enfin, la gestion financière du club permet également au Bayern d’encaisser un solde positif supérieur à 9 M€ ! Il s’agit alors d’une performance inouïe pour un club de football. Ce bénéfice est notamment dû aux importants fonds propres du Bayern Munich, qui ne cessent d’augmenter en raison des exercices bénéficiaires réalisés par le club saison après saison. Le club accumule des réserves financières permettant de générer d’importants intérêts.

Clairement, le Bayern Munich se situe actuellement dans une situation financière très confortable lui permettant de maintenir une présence au sommet de la hiérarchie européenne au cours des prochaines saisons. Néanmoins, cette baisse de revenus liée notamment à une légère régression des recettes commerciales du club bavarois suscite tout de même une petite inquiétude du côté de la direction. Le club munichois pourrait à l’avenir chercher de nouveaux relais de croissance, notamment du côté des recettes TV nationales en plaidant une réforme de la redistribution, pour ne pas perdre de terrain sur ses grands concurrents européens de Premier League et de Liga BBVA.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Source photo à la Une : © FC Bayern Munchen (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer