Economie

Le bilan financier de la fédération belge suscite de nombreuses interrogations

Un audit interne financier mené au sein de la fédération belge de football (URBSFA) fait apparaitre un résultat net négatif de l’ordre de 206 000 € concernant l’année 2014. Une annonce surprenante alors que l’équipe nationale a réalisé un excellent parcours en Coupe du Monde et l’équipe dirigeante de la fédération avait annoncé en décembre dernier un chiffre d’affaires record pour l’exercice 2013-14. Explications…

Le football belge est en ébullition depuis quelques jours. Révélé par le journal Het Laatste Nieuws, un audit financier mené en interne aurait fait apparaître un déficit de l’ordre de 206 000 € concernant la fédération belge de football au cours de l’année 2014.

Malgré l’excellente performance des Diables Rouges en Coupe du Monde, certaines erreurs de management auraient coûté extrêmement cher à la fédération belge. Les journaux belges pointent notamment un oubli de réservation d’hôtel pour les femmes de joueurs lors du Mondial brésilien qui aurait été facturée 300 000 € à la fédération. Des augmentations salariales auraient également été accordées à certains cadres de la fédération, provoquant une inflation de la masse salariale de l’ordre de 80 000 €. Enfin, des frais publicitaires ont été payés à différentes agences à hauteur de 600 000 € sans avoir budgétisé ces coûts au préalable.

Clairement, le directeur général de la fédération, Steven Martens, est pointé du doigt pour cette mauvaise gestion. Déniché au sein du secteur tennistique, il avait pourtant été recruté au sein de la fédération pour sa gestion rigoureuse financière. « Il est vraiment regrettable qu’une note interne, qui ne concerne que la rubrique des frais, sorte ainsi vers le grand public » s’est ainsi défendu ce dernier lors d’une intervention sur Radio 1. « Ce n’est pas correct. On assiste à un petit jeu politique » a alors ajouté Steven Martens, qui estime se situer au milieu d’un complot cherchant à le déstabiliser.

La Fédération Belge avait annoncé un bénéfice de 603 000 € pour l’exercice 2013-14

La révélation de cet audit est d’autant plus surprenante que la fédération belge de football avait annoncé en décembre dernier un résultat net positif de l’ordre de 603 128 € pour l’exercice 2013-14. Ce bilan financier confirmait notamment la réalisation d’un chiffre d’affaires record de l’ordre de 61,131 M€.

Steven Martens

Steven Martens, directeur général de la fédération belge, pointe une manipulation médiatique cherchant à le déstabiliser.

Evidemment, le parcours en Coupe du Monde des Diables Rouges a largement contribué à ce bilan positif. Si l’événement a généré 12,5 M€ de dépenses, il a également rapporté 13,789 M€ dans les caisses de la fédération. Le Mondial brésilien a ainsi rapporté près de 1,3 M€ de profits à la fédération belge.

Selon le journaliste flamand, Peter Vandenbempt, l’audit interne publié par Het Laatste Nieuws est plus proche de la réalité financière de la fédération. Néanmoins, les deux bilans ne sont pas comparables : si les chiffres dévoilés par la fédération concernent l’exercice 2013-14, l’audit concerne l’année civile 2014. De plus, l’audit prend uniquement en compte les activités principales de l’URBSFA alors que le bilan dévoilé par la fédération intègre des activités annexes telles que celles de la VFV (fédération flamande) et de l’ACFF (fédération francophone).

Néanmoins, devant la publication du dernier audit interne, les dirigeants des clubs de la Jupiler League ont commandé un nouvel audit interne en ce début d’année 2015 afin d’expertiser de nouveau les comptes de la fédération. Une manœuvre qui prouve que la Pro League n’a pas réellement confiance dans les agissements de la direction de la fédération actuelle. Une ambiance de suspicion devrait entourer le football belge en ce début d’année 2015…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer