Economie

La fédération belge présente un mauvais bilan financier

La fédération belge de football (URBSFA) a enfin communiqué publiquement au sujet de son bilan financier concernant l’exercice 2013-14. Malgré les bonnes performances enregistrées lors du dernier Mondial par la sélection nationale, les comptes sont dans le rouge. Explications…

Si le bilan sportif des dernières saisons de la sélection belge est exceptionnel – la Belgique occupe actuellement la 3ème place du classement FIFA et devrait s’emparer du leadership lors de la mise à jour de novembre – ce n’est en revanche pas le cas de la situation financière de la fédération. Après plusieurs mois de conflits au sujet du bilan comptable de l’exercice 2013-14, ce dernier a été finalement dévoilé ces derniers jours au grand public.

Alors que la fédération belge avait présenté un résultat net positif de 2,1 M€ lors de la saison 2012-13, l’URBSFA a dévoilé un résultat déficitaire de l’ordre de 200 000 € concernant l’exercice 2013-14. Pourtant, la sélection nationale belge – locomotive de la fédération –  a obtenu d’excellents résultats en parvenant à se hisser jusqu’en quart de finale du dernier Mondial.

D’après les informations divulguées par les responsables de la fédération, le bon parcours de la sélection lors du dernier Mondial est la principale cause du déficit annoncé par l’URBSFA. Les primes allouées aux joueurs et staff de la sélection nationale pour la compétition ont fait exploser la masse salariale de la fédération : cette dernière a progressé de 65% en un an pour désormais atteindre 22 M€ !

La seule participation de la Belgique lors du dernier tournoi international est également responsable du déficit. Elle aurait coûté à la fédération quelques 12,5 M€. Un montant qui expliquerait l’explosion de la ligne comptable « Services et divers » qui est passée de 20,1 à 29 M€ en un an. Une augmentation des charges trop importantes qui n’ont pas été compensées par la hausse de recettes générée par l’événement. La fédération a tout de même enregistré une progression de CA de 43% pour atteindre 57,4 M€.

Si le résultat net n’est pas catastrophique, en revanche, la hausse du niveau d’endettement est plus préoccupante. Ainsi, le passif de la fédération est passé de 7,6 à 18 M€ en seulement une année ! Une hausse exponentielle qui présage d’un endettement massif de la fédération afin de disposer de la trésorerie nécessaire pour gérer le paiement des primes aux Diables Rouges pour leur Coupe du Monde réussie.

primes mondial 2014 sélection belge

Eden Hazard et ses partenaires ont empoché de belles primes pour leur Mondial 2014 réussi

« Ces primes ont été négociées par des gens qui n’ont jamais négocié ce genre de choses » a ainsi pesté un dirigeant de club de Jupiler Pro League à la suite de la divulgation du bilan comptable de la fédération. Ce bilan financier, sujet à diverses controverses, fait pâle figure par rapport à la fédération néerlandaise de football qui a annoncé cette semaine avoir réalisé des profits à hauteur de 6,8 M€ en raison des bonnes performances de sa sélection lors du dernier Mondial 2014…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer