Economie

Le LOSC dévoile un bilan comptable positif

Après avoir connu un lourd déficit lors de l’exercice 2013-14, le LOSC devrait présenter un bilan comptable positif pour la saison 2014-15. Cependant, l’équilibre demeure fragile et le club nordiste reste dépendant des ventes réalisées sur le marché des transferts pour équilibrer ses comptes.

D’après les informations dévoilées dans l’édition du jour de L’Equipe, le LOSC aurait clôturé ses comptes pour l’exercice 2014-15 avec un résultat net positif de l’ordre de 1,2 M€. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour un club qui avait perdu près de 19,5 M€ lors des deux saisons précédentes. Il fallait remonter à la saison 2011-12 pour retrouver un bilan comptable positif du côté du LOSC.

Pourtant, l’équilibre du bilan n’était pas gagné d’avance. En raison de résultats sportifs en-deçà de ses performances obtenues lors des saisons précédentes, le LOSC a notamment subi une contraction de son chiffre d’affaires opérationnel. Le club a ainsi dévoilé des revenus opérationnels à hauteur de 60,9 M€. Un chiffre qui est tout de même en recul de 12,2% sur un an d’après les éléments fournis par le dernier rapport DNCG publié par la LFP. Il s’agit également du plus petit CA opérationnel depuis l’entrée du LOSC dans son nouveau stade.

Dans le même temps, la direction du LOSC a surveillé de près l’évolution de ses charges opérationnelles. Pour l’exercice 2014-15, elles se sont élevées à hauteur de 103,3 M€, constituant également le plus bas niveau de charges supporté par le club depuis son entrée dans le nouveau stade. La nouvelle politique salariale adoptée par le club a lourdement contribué à cette diminution des charges. La masse salariale de l’effectif professionnel est passée en un an de 46,04 à 34,9 M€ !

Néanmoins, pour équilibrer son bilan, le LOSC a bien évidemment eu besoin de procéder à la cession de quelques joueurs d’envergure. Au total, les opérations de mutation ont rapporté au LOSC une somme de 35,5 M€. Si le détail des transactions n’est pas connu, ce chiffre ne devrait pas inclure les transferts réalisés au-delà du 30 juin 2015. En revanche, les transferts d’Origi, Kalou ou encore de Souaré ont certainement été comptabilisés dans le bilan financier.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Source photo à la Une : © LOSC (Facebook)

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez9
Partagez41

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer