Economie

Vers un chiffre d’affaires record pour Manchester United ?

La direction mancunienne vient de dévoiler son bilan financier concernant l’exercice 2014-15. Sans surprise, ce dernier est en recul par rapport aux comptes de la saison 2013-14 même si les Red Devils ont fortement limité la casse. Et la direction est déjà en mesure d’annoncer un chiffre d’affaires record pour la saison 2015-16. Explications…

En fin de semaine dernière, la direction de Manchester United a présenté les comptes concernant l’exercice 2014-15. Le club est parvenu à maintenir un chiffre d’affaires opérationnel proche de 400 M£ en affichant des revenus à hauteur de 395,178 M£. Les recettes du club mancunien sont en recul de 9% par rapport à la saison précédente.

Absent de la dernière édition de la Champions League, Manchester United a bien évidemment souffert du manque de revenus provenant de la lucrative C1. Les recettes télévisuelles sont en recul de 20,7% pour atteindre 107,7 M£ et les revenus de billetterie ont également chuté de 16,2% en raison d’une diminution de rencontres disputées à domicile. Pour la première fois depuis 2012, les recettes au stade n’ont pas franchi la barre des 100 M£.

Néanmoins, les Red Devils limitent clairement la casse au niveau de l’équilibre budgétaire structurel. Ainsi, le club affiche un résultat opérationnel positif de l’ordre de 7,5 M£. Un bon résultat qui s’explique par la hausse significative des recettes commerciales qui se rapprochent rapidement de la barre des 200 M£. Le club est également parvenu à bien gérer sa masse salariale en la réduisant de près de 12 M£ par rapport à la saison précédente. Le ratio masse salariale sur CA opérationnel ne dépasse pas la barre de 51,4%, un score qui reste bien en-deçà des consignes édictées par l’UEFA.

Néanmoins, malgré le bon bilan opérationnel et des recettes de transferts non-négligeables – le club a vendu comptablement pour plus de 23,6 M£ au cours de la saison 2014-15 – le club a tout de même enregistré son premier exercice déficitaire depuis bien longtemps. Manchester United a ainsi présenté un résultat net négatif à hauteur de 1,168 M£. Un déficit qui provient essentiellement de sa gestion financière : le club a notamment supporté une charge financière de l’ordre de 35,4 M£ au cours de la saison 2014-15, due notamment aux lourdes dettes contractées par son actionnaire majoritaire lors du rachat du club. Un résultat qui doit néanmoins être mis en corrélation avec la baisse de la dette nette du club, qui passe pour la première fois de l’ère Glazer sous la barre des 275 M£.

Ainsi, malgré ce léger déficit, Manchester United a présenté un bilan financier extrêmement solide compte tenu des circonstances. D’ailleurs, pour la saison 2015-16, la direction projette la génération d’une revenu opérationnel compris entre 500 et 510 M£ ! Il s’agirait alors d’un record au sein du football européen. La participation du club à la Ligue des Champions – avec une augmentation du prize pool pour les formations anglaises – et l’entrée en vigueur du contrat mirobolant signé avec Adidas devront largement aidé Manchester United à atteindre cet objectif. Un CA qui devrait être encore plus bonifié lors de la saison 2016-17, avec l’entrée en vigueur du nouveau contrat domestique des droits TV de Premier League…

valeur transfert martial

Le transfert de Martial ne devrait pas déséquilibrer les comptes de Manchester United

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer