Economie

Comment Southampton FC est parvenu à redresser ses finances ?

Alors que le club de Southampton FC se trouvait dans une situation de quasi-faillite à la fin des années 2000, la formation du sud de l’Angleterre est parvenue en quelques années à considérablement redresser ses finances pour désormais devenir un club accumulant les profits. Explications…

La direction de Southampton FC a présenté lors des derniers jours le bilan financier du club concernant l’exercice 2014-15. Pour la deuxième saison consécutive, les Saints ont rendu une jolie copie financière en enregistrant un résultat net positif de l’ordre de 12 M£. Un bilan financier solide qui coïncide avec le meilleur classement du club de son histoire en Premier League.

Même si les bénéfices sont moins élevés que ceux accumulés la saison passée, le résultat financier tranche avec la période trouble traversée par le club lors des années précédentes. Durant la période 2006-13, Southampton FC n’a pas connu un seul exercice bénéficiaire, accumulant des pertes supérieures à 54 M£ ! Descendu jusqu’au troisième échelon du football anglais, le club a même failli disparaître devant l’ampleur des dettes accumulées.

Comment la direction de Southampton FC est-elle alors parvenue à redresser la barre financière en améliorant considérablement les résultats sportifs du club au cours des dernières saisons ? Lors des deux derniers exercices, les Saints ont tout d’abord mis fin à leurs importants déficits de la balance des transferts. Grand acteur du marché des transferts lors notamment des deux dernières périodes estivales, Southampton FC n’hésite plus désormais à céder ses meilleurs éléments quand le club parvient à obtenir un bon prix.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Ainsi, lors de l’exercice 2013-14, Southampton FC a enregistré 31,9 M£ de plus-values comptables sur la vente de joueurs. Un chiffre qui a encore augmenté concernant la saison 2014-15 avec un montant atteignant 44,1 M£. Les ventes de Lovren, Lallana ou encore Chambers ont notamment été incluses dans ce bilan.  Enregistrant une charge comptable de 29,6 M£ concernant l’amortissement des achats de joueurs, Southampton FC a ainsi affiché une balance des transferts positive de l’ordre de 14,5 M£ lors du dernier exercice. Un montant qui a largement contribué au résultat financier positif du club.

    Désormais, la direction de Southampton semble s’appuyer sur cette politique afin d’adopter une stratégie financière saine sans forcément nuire à sa compétitivité sportive. En effet, Southampton FC peut désormais compter sur son réseau de scouting et sur son centre de formation qui a toujours été performant au cours des dernières années pour remplacer les joueurs cadres de son effectif, vendus à prix d’or. Une politique qui a été mise en œuvre lors du mercato estival 2015 avec les cessions de Schneiderlin et Clyne contre les arrivées de Clasie et Cédric Soares, achetés à des prix bien inférieurs.

    southampton profits financiers

    Southampton s’appuie sur une balance des transferts positive pour accumuler les profits

    Southampton FC développe ses revenus opérationnels

    Néanmoins, associer la bonne santé financière des Saints à sa gestion du marché des transferts serait réducteur. Le club a ainsi affiché un résultat opérationnel supérieur à 20 M£ lors des deux derniers exercices, illustrant sa bonne santé structurelle. Au cours des dernières saisons, Southampton n’a cessé d’accroître ses revenus pour désormais atteindre la barre des 113,7 M£. Lors du dernier classement Deloitte, le club se classait au 25ème rang, au niveau de formations telles que l’AS Roma ou encore l’Olympique de Marseille.

    Cependant, la hausse des revenus de Southampton FC a été portée par les recettes télévisuelles de Premier League. Les revenus TV représentent désormais 74% des recettes opérationnelles du club. Une source de revenus qui n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années avec l’ascension sportive du club et les renégociations à la hausse obtenues par le Board de la Premier League.

    Si l’augmentation des autres sources de revenus ne suit pas la même cadence, la progression existe quand même. Les revenus de billetterie atteignent désormais la barre des 18,3 M£, affichant une hausse de 81% par rapport à la saison 2009-10. Pour accroître cette source de recettes, le club s’appuie notamment sur l’expertise de l’agence Two Circles qui conseille les Saints depuis plusieurs années dans ce domaine.

    Les revenus commerciaux enregistrent également une belle progression de 190% depuis la saison 2009-10 pour désormais atteindre la barre des 11,3 M£. Néanmoins, malgré l’ascension de la marque Southampton FC réalisée au cours des dernières années d’après l’institut Brand Finance, les Saints ne génèrent toujours pas les importants revenus commerciaux des grands clubs de Premier League. Southampton FC possède l’un des plus petits accords de sponsoring maillot du championnat avec Veho à hauteur de 1 M£ par saison. Un contrat qui s’achèvera à l’issue de la saison 2015-16 et qui devrait permettre à la direction du club d’obtenir une belle réévaluation dès l’exercice 2016-17. Lors du dernier exercice, Southampton FC a également évolué sans équipementier, provoquant évidemment un manque à gagner sur le plan commercial.

    « La progression des revenus commerciaux est un processus extrêmement lent. Il y a deux éléments à respecter : le timing des contrats au sein desquels vous êtes actuellement engagés et la durée de négociation avec de nouvelles firmes afin d’aboutir à un accord. Les discussions peuvent être parfois très longues » a alors dernièrement indiqué Gareth Rogers, directeur général du club, afin d’expliquer le taux de croissance des revenus commerciaux de Southampton. Ce dernier se montre néanmoins très optimiste pour les saisons à venir.

    Si tous les indicateurs financiers et sportifs semblent au vert concernant Southampton, il y a un point sur lequel le club affiche encore quelques difficultés. Il ne parvient pas à réduire sa dette brute. Même si désormais, une bonne partie des créances du club sont détenues par l’actionnaire – qui accorde des facilités de paiement afin de boucler le financement de projets de long terme – Southampton FC devra lors des saisons à venir continuer à accumuler les profits pour réduire ce niveau d’endettement. Une donnée qui pénalisera forcément l’investissement à moins que l’actionnaire décide de convertir les créances en augmentation de capital.

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


    Crédits photos : © Daily Mail – Mirror.co.uk

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer