Economie

Le Torino FC présente un excellent bilan financier

Après avoir connu de lourdes pertes financières au cours des dernières années, le Torino FC a présenté des comptes largement excédentaires au cours de l’année civile 2014. Un nouveau modèle économique mis au point par le club turinois doit lui permettre d’assurer son autofinancement. Explications…

Il semble loin le temps où le Torino FC enchainait les déboires sportifs et les pertes financières abyssales. Pour le deuxième exercice consécutif, le Torino FC a affiché un bilan financier positif concernant l’exercice clos au 31 décembre 2014. Ainsi, le Torino a affiché un résultat net positif supérieur à 10,5 M€ après avoir déjà enregistré un bénéfice de 1,071 M€ en 2013.

Un bilan qui contraste fortement avec les pertes accusées durant la période 2009-12 : le club avait alors enregistré un déficit supérieur à 45 M€ en ne parvenant pas une seule fois à équilibrer ses comptes. En plus d’afficher un bon résultat financier sur l’exercice 2014, le club a également soldé l’ensemble de son passif. Le club compte même des liquidités à hauteur de 11,2 M€.

Ce bouleversement financier est dû à deux phénomènes. Tout d’abord l’embellie sportive observée au cours des deux dernières saisons a permis au club de considérablement accroître ses revenus opérationnels sans souffrir d’une hausse trop importante de ses charges. Ainsi, les revenus opérationnels du club sont passés de 29,3 M€ en 2012 à 59,9 M€ en 2014. Le club a notamment connu une nette hausse de ses recettes TV grâce à son retour en Serie A et à sa qualification pour l’édition 2014-15 de l’Europa League.

Cette bonne santé sportive sans hausse inconsidérée des charges a permis au club d’enregistrer un résultat d’exploitation positif lors des deux derniers exercices. Alors qu’il s’élevait à 3,6 M€ en 2013, ce dernier s’est accru en 2014 pour atteindre 8,380 M€.

En plus d’un bon résultat opérationnel, le club a enregistré pour la première fois depuis 2010 une balance des transferts positive grâce à de jolies plus-values. Ainsi, le club turinois s’en sort avec un solde positif des transferts de l’ordre de 12,6 M€ sur l’exercice 2014. Evidemment, les ventes importantes d’Immobile à Dortmund et de Cerci à l’Atletico Madrid ont considérablement dynamisé les revenus de transferts du club. Néanmoins, en 2015, le Torino devrait également enregistrer une balance des transferts positive grâce à la cession de Darmian à Manchester United contre 18 M€.

immobile torino fc vente

La vente d’Immobile à Dortmund a contribué aux gros bénéfices présentés par le club turinois

Ainsi, grâce à un résultat opérationnel positif associé à une balance des transferts excédentaire, le Torino FC a enregistré un résultat financier largement positif lors de l’exercice 2014. Un bilan qui devrait également être dans le vert concernant 2015 même si le club ne bénéficiera pas des revenus additionnels de Coupe d’Europe. Néanmoins, le club doit poursuivre sa politique de détection de talents tout en maintenant une masse salariale relativement basse pour faire perdurer cette situation financière.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer