Economie

L’UEFA affiche un chiffre d’affaires record lors de l’exercice 2013-14

Fin mars, l’UEFA a dévoilé son bilan financier concernant l’exercice 2013-14. La confédération européenne enregistre un nouveau record de chiffre d’affaires concernant un exercice sans EURO. Une hausse sans cesse des revenus de l’institution au cours des dernières années qui a contribué à la réélection de Michel Platini à la tête de la confédération. Explications…

L’UEFA a dévoilé un chiffre d’affaires record de 1,730 milliard d’euros concernant l’exercice 2013-14. Jamais l’UEFA n’avait atteint un tel niveau de revenus lors d’un exercice dépourvu de l’EURO, compétition majeure organisée par la confédération européenne.

Ce chiffre d’affaires enregistré par l’UEFA constitue une progression de 2% par rapport aux revenus générés lors de la saison 2012-13. Les revenus de la confédération européenne ont doublé depuis la saison 2006-07 où l’UEFA affichait un chiffre d’affaires de seulement 895 M€. Un élément qui a plaidé en faveur du bon travail réalisé par Michel Platini à la tête de l’institution.

Malgré ce chiffre d’affaires record enregistré par l’institution, l’UEFA accuse tout de même un résultat net déficitaire de l’ordre de 42,4 M€ au cours de l’exercice 2013-14. Néanmoins, ce léger déficit n’est pas inquiétant : il est surtout dû à l’effort de solidarité déployé par la confédération qui a alloué une enveloppe de 175,6 M€ consacrée principalement au développement du football féminin et des compétitions de jeunes à travers le continent. Sans cet effort financier – qui a progressé de 10% en 1 an – l’UEFA afficherait alors un résultat net excédentaire de l’ordre de 115,8 M€.

L’UEFA possède des finances saines

Le léger déficit enregistré par l’UEFA au cours de l’exercice 2013-14 ne met pas en péril les finances de l’institution. A l’issue de l’exercice 2013-14, la confédération européenne possédait toujours plus de 558,7 M€ de réserves. Néanmoins, ces dernières ont légèrement diminué par rapport à la fin de l’exercice 2012-13 où l’institution européenne possédait alors 601,1 M€ de fonds propres.

chiffre d'affaires uefa 2006-14

Sans surprise, au cours de l’exercice 2013-14, l’essentiel des revenus perçus par l’UEFA proviennent de la lucrative Champions League. La compétition phare interclub du continent a généré 1,445 milliard d’euros de recettes pour l’UEFA. Une légère augmentation des droits TV de la compétition explique la majeure partie de l’accroissement des recettes de l’UEFA lors de l’exercice 2013-14. Ainsi, la C1 représente désormais 83% des revenus de l’institution.

répartition revenus uefa 2013-14

Cette hausse des recettes générées par l’UEFA a bien évidemment permis à l’institution européenne de distribuer plus de revenus aux clubs participant aux compétitions continentales et aux fédérations affiliées à la confédération européenne. Au total, l’UEFA a reversé plus de 1,238 milliard d’euros aux différents acteurs du football européen au cours de la saison 2013-14. Un montant en hausse par rapport à la somme reversée lors de la saison 2012-13 (1,208 milliard d’euros).

Enfin, afin de donner le bon exemple, l’UEFA a également réduit ses frais de fonctionnement au cours de l’exercice 2013-14. Malgré des effectifs en hausse, les frais de gouvernance ont représenté une charge financière de l’ordre de 71,5 M€ au cours du dernier exercice, soit un niveau inférieur à la saison 2010-11 après avoir subi une inflation de ce poste de dépenses au cours des dernières années. Ainsi, l’UEFA tente de donner le bon exemple aux clubs européens afin de renforcer la crédibilité de son fair-play financier.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer