Economie

La fronde des supporters de Premier League est-elle justifiée ?

Bénéficiant d’un des championnats les plus compétitifs d’Europe, les supporters de Premier League manifestent de plus en plus ostensiblement leur colère au sujet des prix pratiqués par les clubs concernant la billetterie. Des actions récemment menées par certains groupes de supporters, notamment à Liverpool, ont déplacé le débat jusqu’aux plus hautes sphères politiques du Royaume-Uni. Explications…

Il est loin le temps où un supporter de Manchester United pouvait assister à toutes les grandes affiches du championnat anglais à Old Trafford en déboursant 3,5 £ par rencontre. Pour retrouver trace de tarifs aussi attractifs, il faut remonter à la saison 1989-90 et une période où la Premier League n’existait pas encore sous sa forme actuelle. Aujourd’hui, il n’est plus possible d’assister à la moindre rencontre des Red Devils sans débourser au minimum 30 £ pour un billet unitaire.

D’après les informations rapportées par le célèbre journaliste David Conn, le prix des places a connu une inflation supérieure à 900% dans des clubs comme Arsenal et Chelsea entre 1990 et 2011. Dans le même temps, le prix des biens et des services n’a augmenté « que » de 77,1% au Royaume-Uni. Clairement, le rythme de progression des tarifs de billetterie n’a pas suivi la même trajectoire et, aujourd’hui, le prix d’un abonnement représente un effort financier bien plus conséquent pour le supporter d’un club de Premier League qu’il y a 25 ans…

A l’heure où la Premier League entrera à partir de la saison prochaine dans un nouveau cycle de droits TV rapportant 5,1 milliards de livres sur 3 ans en comptabilisant seulement les revenus domestiques, les différentes associations de supporters ont tenu à ouvrir le débat en multipliant les actions et les demandes de rendez-vous avec les autorités de la Premier League. Mais alors que la Football Supporters’ Federation demandait quelques « mesurettes » à la marge au Board de la Premier League afin de prendre en considération les demandes des supporters, certaines directions de club ont refusé en bloc toutes les requêtes. La direction de la Premier League, connue pour son penchant ultra-libéral, a notamment fait obstacle à la demande de mise en place d’un tarif maximal de 30 £ pour les supporters en déplacement…

Face à l’intransigeance de certains patrons de club faisant barrage à toute réforme en leur faveur, les groupes de supporters ont décidé de passer à la vitesse supérieure au cours des derniers jours pour manifester leur mécontentement. C’est notamment le cas des supporters de Liverpool FC, qui ont quitté le week-end dernier le stade à la 77ème minute face à Sunderland afin de protester contre un plan de hausse de la grille tarifaire des places populaires de 30% appliquée à partir de la saison prochaine.

Il faut dire que les supporters de Liverpool FC sont particulièrement mal lotis. Si les tarifs pratiqués par la direction d’Arsenal FC sont souvent dénoncés, les Reds subissent également une politique tarifaire très agressive de la part de leurs dirigeants. Le club enregistre le troisième prix d’abonnement moyen le plus cher de Premier League. Rapporté au pouvoir d’achat de la population locale, le supporter de Liverpool FC est celui qui réalise le plus gros effort financier pour pouvoir suivre son équipe tout au long de l’année. L’achat d’un abonnement lui demande de consacrer près de 5% de ses revenus annuels alors que le taux est inférieur à 4% pour tous les autres clubs de l’élite anglaise !

Grâce notamment à l’évolution du score de la rencontre – Sunderland est parvenu à égaliser dans les dernières minutes du match – le mouvement de colère manifesté par les supporters de Liverpool FC a eu un écho inédit. Le débat s’est installé jusqu’aux plus hautes sphères politiques, David Cameron étant contraint de réagir face à l’interpellation de députés lors d’une séance de questions au gouvernement. « Je suivrai attentivement la question de l’augmentation des prix des places en Premier League. Je pense qu’il y a un problème avec les clubs qui proposent chaque année des hausses de tarif conséquentes, alors qu’ils perçoivent déjà de grosses rentrées financières de la part du sponsoring et des droits TV » a alors déclaré le chef du gouvernement britannique. Un sujet sur lequel David Cameron n’a pas totalement tort : représentant moins de 20% des revenus de la Premier League actuellement, le poids des revenus de billetterie est voué à naturellement baisser lors des prochaines saisons en raison de la forte inflation des recettes télévisuelles.

Outre le déplacement du débat dans les sphères politiques, le mouvement s’est également propagé à d’autres championnats européens. Les supporters du Borussia Dortmund ont notamment lancé des balles de tennis sur la pelouse d’Hambourg pour protester contre la grille tarifaire appliquée aux supporters en déplacement. Les supporters de l’Atletico Madrid boycotteront un court déplacement à Getafe en raison de la tarification appliquée.

La stratégie employée par les supporters de Liverpool FC pourrait rapidement faire des émules car ces derniers ont gagné leur combat. A la suite du mouvement de protestation, la direction a décidé de geler sa politique tarifaire en matière de billetterie pour les deux prochaines saisons. De plus, elle a présenté une lettre d’excuse à ses supporters ! Si ce n’est pas la première fois que des supporters parviennent à faire plier un club de Premier League, la direction de Liverpool FC a néanmoins entièrement cédé aux revendications de ses fans locaux. Il s’agit d’un véritable pas en avant pour des supporters qui se sentaient de moins en moins considérés par le top management de la Premier League…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Capture d’écran vidéo Youtube

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer