Economie

Les bons comptes du Borussia Monchengladbach

Avec une finale de Ligue des Champions entièrement allemande, la Bundesliga devient le championnat à la mode ; le modèle qu’il faut impérativement copier. D’autant que les bilans économiques des clubs sont aussi bons que les résultats sportifs. Le Borussia Monchengladbach ne déroge pas à la règle.

Il y a une dizaine d’années, la France espérait pouvoir dépasser le championnat allemand au coefficient UEFA. Aujourd’hui, la Bundesliga a largement devancé l’Italie pour s’emparer du troisième rang et pourrait très rapidement menacer la Liga espagnole et la Premier League anglaise.

Outre les résultats sportifs, les clubs allemands sont extrêmement bien gérés. Le Bayern Munich est souvent érigé en modèle de gestion avec des bénéfices réalisées chaque saison. Mais le club de la Bavière n’est pas la seule locomotive de la Bundesliga.

Dans le championnat le plus sain d’Europe sur le plan économique, les clubs habitués au milieu de tableau enregistrent également de belles performances économiques. C’est le cas notamment du Borussia Monchengladbach. Les résultats de la saison dernière ont été communiqués il y a quelques jours par le président du club, Rolf Konings.

Chiffre d’affaires en hausse, résultat net largement positif pour le Borussia Mochengladbach

Pour la première fois de son histoire, le Borussia Monchengladbach enregistre un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros. Il atteint même 122 millions d’euros ! Le club de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie a pu compter sur des résultats sportifs exceptionnels avec une belle 4ème place en Bundesliga à l’issue de l’exercice 2011/12 et une demi-finale de coupe d’Allemagne.

Rolf Konings Borussia Monchengladbach

Le président du Borussia Monchengladbach, Rolf Konings a été fier de présenter les bons chiffres de son club.

En plus de cela, le club entrainé par Lucien Favre a réalisé de jolies ventes sur le marché des transferts. Marco Reus, la pépite du club, est parti pour l’autre Borussia contre 17 millions d’euros. Et le défenseur central brésilien Dante a rejoint le Bayern contre 5 millions. Mais l’argent a été en grosse partie réinvesti dans le défenseur de l’Atletico Alvaro Dominguez et le milieu du FC Bale, Granit Xhaka.

Au final, le Borussia enregistre un résultat net positif de 15 millions d’euros ! En France, aucun club n’atteint ce résultat. Et malgré une saison actuelle plus conforme à son standing (le Borussia occupe actuellement la 7ème place de Bundesliga), le club devrait tout de même atteindre un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros et un résultat net positif autour de 10 millions d’euros.

A la fin de la saison, le Borussia Monchengladbach ne sera pas contraint de vendre des joueurs pour équilibrer ses comptes. A l’instar de nombreux clubs français…

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer