Economie

Euro 2016 : Les bookmakers déjà dans les starting-blocks

Alors que nous ne sommes désormais plus qu’à trois mois de l’ouverture du Championnat d’Europe de football en France, nombreux sont les acteurs à être sur le pont. Joueurs bien entendu, mais également fédérations, nouveaux sponsors officiels ou encore complexes hôteliers, tout le monde se prépare. Et les opérateurs de paris en ligne ne sont pas en reste. Petit point sur ceux qui devraient se tailler la plus grande part du gâteau.

Qu’ils soient expérimentés comme Bwin, Unibet et Betclic, jeunes arrivants au fort potentiel comme Winamax et Zebet ou encore historiques comme PMU, les bookmakers se sont multipliés ces dernières années sur le territoire français. Placés sous la réglementation de l’ARJEL, les différents sites de paris ne cessent de voir leur activité augmenter et leur offre s’élargir. Courses hippiques, tournois de poker et bien entendu paris sportifs : tout est là pour satisfaire chaque joueur en herbe dans un marché qui ne cesse d’augmenter (+30% de mises entre 2014 et 2015). Et en cette année d’Euro de football la donne n’est pas prête de changer ! Véritables tremplins, les tournois majeurs ont le don d’attirer une foule de néophytes à la recherche de sensations. A titre d’exemple, la société Betclic créée en 2005, a généré deux millions de paris sportifs lors du précédent Euro en Pologne-Ukraine pour un revenu de plus de 12 millions d’euros. En 2014 le mondial brésilien a même fait progresser son activité de plus de 7% ! Rien d’étonnant donc à voir les différentes institutions du pari déjà actives autour de l’Euro qui débute en Juin prochain.

Il ne faut pas s’y tromper,  comme pour le Mondial 2014, l’Euro 2016 n’échappera pas à la règle. Si l’ARJEL mise sur une nouvelle progression des paris, c’est aussi et surtout parce que les bookmakers sont d’ores et déjà prêts pour l’événement. Vidéos de présentation des matchs, paris spéciaux sur l’ensemble de la compétition, cotes avantageuses et conseils des experts sur les premières rencontres, les opérateurs mettent les petits plats dans les grands. En ce qui concerne les favoris, les sites s’accordent à dire que la France et l’Allemagne sont dans les meilleures dispositions pour être titrées. Et si les paris classiques 1N2 seront encore une fois au rendez-vous, la tendance devrait être à la croissance des paris alternatifs, de plus en plus prisés. Ce phénomène a d’ailleurs bien été compris par les bookmakers, qui proposent des centaines de paris sur le match d’ouverture France-Roumanie, allant du nombre de buts, à la minute de l’ouverture du score en passant par le scénario de la rencontre. Ne soyez donc pas surpris si vous apercevez de nombreuses campagnes de communication côté bookmakeurs dans les prochains jours, la bataille est déjà lancée !

C’est indéniable, que ce soit par les nombreux services qu’ils proposent autour de l’événement, les multiples paris déjà disponibles ou encore les bonus de bienvenue, les bookmakeurs ont coché cet Euro 2016 dans leur agenda et devraient encore profiter de la compétition pour maintenir une croissance qui en ferait pâlir plus d’un. Le meilleur moyen de sortir gagnant face aux opérateurs lors de tels évènements reste de s’appuyer sur les sites de pronostics type SOSPronostics, qui se démènent pour que vous puissiez allier plaisir et gain.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer