Stratégie

Le Borussia Dortmund s’intéresse au marché japonais

Afin d’atteindre un objectif de revenus opérationnels de 300 M€ par exercice, le Borussia Dortmund se tourne vers le continent asiatique en espérant y dynamiser plusieurs centres de profits. Une stratégie qui commence à porter ses fruits avec le recrutement d’un nouveau partenaire commercial. Explications…

Même si le Borussia Dortmund traverse actuellement une crise sportive – le club pointe actuellement en 17ème position du championnat de Bundesliga après 17 journées – les dirigeants s’activent en coulisse pour mener à bien la stratégie d’accroissement des revenus du club.

Afin d’être en mesure de se battre régulièrement avec le Bayern Munich dans le domaine sportif, la direction du Borussia Dortmund estime qu’elle doit atteindre rapidement un revenu opérationnel se rapprochant de 300 M€. Malgré de gros profits générés au cours des dernières saisons, le Borussia Dortmund ne s’est pas encore approché de ce palier en termes de recettes générées. Au cours de la saison 2013-14, le club a notamment enregistré un revenu de 223,785 M€.

sources de revenus borussia dormund

Pour atteindre ses objectifs, le club compte maintenir ses résultats sportifs tout en internationalisant la marque du club afin de générer des revenus commerciaux et merchandising supplémentaires. Si le maintien du niveau sportif est compromis pour cette saison, la direction poursuit la deuxième étape de son plan consistant à acquérir une notoriété nouvelle à l’international.

Le Borussia Dortmund signe un nouveau contrat de partenariat avec une entreprise japonaise

Clairement, la direction du Borussia Dortmund a déterminé une zone géographique où elle compte prioriser ses efforts afin de développer la notoriété internationale du club. Il s’agit de l’Asie Pacifique où le club a initié de nombreux projets. Durant la dernière intersaison estivale, le club a notamment inauguré de nouveaux locaux situés à Singapour. Cette présence physique permanente doit permettre au club de nouer de nouveaux réseaux dans cette région.

Si l’ensemble de la région Asie-Pacifique intéresse le Borussia Dortmund, la direction a dernièrement redoublé d’efforts concernant le Japon. Possédant deux joueurs japonais importants dans son effectif – Shinji Kagawa et Mitsuru Maruoka – le club compte capitaliser sur ces deux éléments pour renforcer sa popularité au pays du soleil levant. Ainsi, le club a dernièrement conclu des partenariats avec des centres de formation japonais afin d’y envoyer des éducateurs du club. Le site officiel du club a également été traduit en langue japonaise.

Les efforts déployés par la direction du Borussia Dortmund commencent à porter leurs fruits puisque le club a annoncé début janvier la conclusion d’un partenariat régional avec l’opérateur touristique japonais HIS. La firme nippone pourra exploiter l’image du club allemand pour ses différentes campagnes promotionnelles jusqu’à l’issue de la saison 2016-17. Elle possède également, au Japon, l’exclusivité concernant la vente de voyages organisés à Dortmund pour venir assister aux rencontres du club.

Outre les revenus additionnels de billetterie et de merchandising générés par ce partenariat, le Borussia Dortmund percevra 400 000 € par saison de la part de son partenaire nippon HIS. Une somme qui parait néanmoins anecdotique par rapport aux 73 M€ de revenus sponsoring générés par le club. Néanmoins, le Borussia Dortmund espère que cet accord commercial constituera le premier d’une longue série de contrats de sponsoring régional en provenance de l’Asie-Pacifique. Une remontée au classement et un bon parcours en C1 devraient aider le club à démarcher de nouveaux partenaires.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer