Economie

Le Borussia Dortmund affiche un chiffre d’affaires record !

borussia dortmund chiffre d'affaires record

Lors d’une conférence de presse organisée en fin de semaine dernière, la direction du Borussia Dortmund a dévoilé les grandes lignes de son bilan financier 2015-16. A la surprise générale, le club de la Ruhr a affiché un nouveau record de chiffre d’affaires. Décryptage…

Après avoir rencontré de graves problèmes financiers au milieu des années 2000, le Borussia Dortmund est-il en train de devenir une véritable usine à cash ? Alors que le club n’était pas qualifié pour l’édition 2015-16 de la Ligue des Champions, cela n’a pas empêché la formation allemande de battre à nouveau son record de chiffre d’affaires !

Ainsi, d’après les éléments présentés par Hans-Joachim Watzke, CEO du Borussia, et Thomas Treß, Directeur Général, le Borussia Dortmund a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 376,3 M€ au cours de l’exercice 2015-16, soit des recettes en hausse de 36,6% par rapport à la saison passée. Et ce montant ne prend même pas en compte le transfert d’Henrikh Mkhitaryan à Manchester United, intervenu après la clôture de l’exercice !

Au niveau opérationnel, le Borussia Dortmund a enregistré un chiffre d’affaires de l’ordre de 281,3 M€, soit un chiffre en hausse de 6,7% par rapport à la saison dernière. Cette progression est très impressionnante alors que le club était privé des lucratives retombées financières provenant de la Ligue des Champions.

Si le détail des recettes n’a pas encore été communiqué, le Borussia Dortmund s’est très certainement appuyé sur une très belle hausse de ses recettes commerciales, à l’image de la tendance enregistrée au cours des dernières années. Outre la belle image renvoyée par son incroyable public, permettant au Borussia de séduire de nombreux annonceurs allemands, le club a également accéléré sa stratégie d’internationalisation au cours des dernières années en ouvrant notamment de nouveaux locaux à Singapour. Une stratégie qui porte ses fruits puisque le club a signé une multitude de nouveaux contrats au sein des marchés d’Asie-Pacifique !

Le Borussia Dortmund vise désormais la barre des 400 M€ de recettes

Au-delà de la belle performance en termes de recettes, le Borussia Dortmund a également affiché un résultat net largement excédentaire, de l’ordre de 29,4 M€. Depuis la saison 2010-11, le club de la Ruhr a accumulé plus de 130 M€ de profits, illustrant la gestion rigoureuse mise au point par sa direction. 20% des profits réalisés lors de l’exercice 2014-15 devraient être redistribués aux actionnaires sous forme de dividendes même si la décision finale sera adoptée lors de l’assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 21 novembre prochain.

Après avoir fait mieux que tenir le choc lors de cet exercice sans C1, la direction du Borussia Dortmund projette d’atteindre la barre des 400 M€ de revenus à très court terme. Pour atteindre un tel objectif, la direction du Borussia mise sur l’appréciation des droits TV de Bundesliga, sur une éventuelle réforme de la C1 et sur l’accroissement de l’internationalisation de la marque Borussia. Sur ce dernier point, Hans-Joachim Watzke a tenu à apporter quelques précisions.

« Nos projets d’internationalisation doivent toujours être menés avec nos racines à l’esprit. Nous resterons toujours le club que nous sommes […] Dans notre stratégie, nous devons toujours trouver la juste mesure entre Borsigplatz (ndlr : célèbre place de Dortmund) et Shanghai » a ainsi indiqué le dirigeant du Borussia. Un peu plus tôt cet été, Watzke avait manifesté son opposition à l’entrée de capitaux chinois dans la structure actionnariale du Borussia Dortmund.

Enfin, concernant la billetterie, Hans-Joachim Watzke a tenu à rassurer les supporters quant aux futures politiques tarifaires. Les prix n’ont pas évolué lors de la campagne d’abonnements 2016-17 et le patron du Borussia Dortmund a assuré que la grille tarifaire n’évoluera qu’en fonction de l’inflation en vigueur en Allemagne lors des prochains exercices. Voilà une preuve tangible que le Borussia ne souhaite pas abandonner ses racines populaires contrairement à certains de ses homologues de Premier League…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © Flickr.com (Dirk Vorderstraße)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer