Droits TV droits tv champions league bt

Publié le 7 mars, 2017 | par Anthony Alyce

Champions League : forte augmentation des droits TV sur le marché britannique

Alors que l’opérateur britannique a subtilisé les droits TV de la C1 sur le marché britannique à son concurrent Sky en 2013, BT continuera à diffuser la Champions League jusqu’en 2021. Le diffuseur a accepté de réévaluer nettement son offre pour s’offrir la compétition en exclusivité. Décryptage…

Si la réforme de la Champions League – visant à qualifier automatiquement les quatre premiers des quatre principaux championnats européens et à instaurer quatre créneaux horaires par journée de phase de poules – a créé quelques tensions au sein du football européen, l’UEFA devrait parvenir à sensiblement accroître ses droits TV auprès des diffuseurs via ce nouveau format.

Les nouveautés exposées par la confédération européenne ont visiblement convaincu BT, diffuseur de la C1 sur le territoire britannique depuis 2013. L’opérateur a ainsi accepté de débourser une somme globale de 1,18 milliard de livres (1,391 Md€) pour s’adjuger l’exclusivité des droits de la C1 et C3 au Royaume-Uni durant la période 2018-21 !

« Nous sommes très heureux de renouveler de tels droits. La Champions League et l’Europa League sont deux des plus belles compétitions au monde et nous remercions l’UEFA de nous choisir comme partenaire exclusif au Royaume-Uni » a alors commenté John Petter, Consumer CEO chez BT.

La somme déboursée par BT constitue une nette revalorisation par rapport aux précédents contrats négociés avec l’UEFA. Jusqu’à présent, l’opérateur déboursait 299 M£ (345 M€) par exercice pour diffuser la C1. Désormais, BT paiera 394 M£ (454 M€) par saison.

Néanmoins, l’opérateur a acquis des lots supplémentaires. BT diffusera en exclusivité toutes les rencontres de C3. BT a également raflé les résumés de rencontres, qui étaient jusqu’à présents détenus par ITV. Cependant, afin de maintenir une diffusion en clair au Royaume-Uni, BT hébergera sans doute les résumés en libre accès sur son site internet.

Vers une réévaluation globale des droits TV de Champions League ?

Malgré des audiences TV quelque peu décevantes au cours des derniers mois, BT a ainsi confirmé son intention de poursuivre ses importants investissements en acquisition de droits TV footballistiques. L’opérateur débourse également une somme globale à hauteur de 960 M£ (1 108 M€) pour retransmettre 42 rencontres par saison de Premier League sur la période 2016-19.




Pour remporter de tel lots, BT a dû vaincre la concurrence exercée par Sky et ITV. Le maintien d’une telle intensité concurrentielle au sein du marché audiovisuel britannique constitue une bonne nouvelle pour les clubs anglais. Ils percevront notamment les fruits de cette dernière renégociation entre BT et l’UEFA via la distribution marketpool, même si ce critère sera également réaménagé lors de la prochaine édition de la C1.

Pour l’UEFA, cette négociation constitue le premier gros coup réalisé par la confédération européenne depuis l’officialisation du nouveau format de la C1. Désormais, la direction de l’UEFA espère obtenir des niveaux de croissance similaire sur les autres marchés stratégiques européens (France, Italie, Allemagne, Espagne…) tout en obtenant une hausse exponentielle sur les marchés émergents. Dossiers à suivre…

Source photo à la Une : Max Pixel


A propos du contributeur / de la contributrice

Spécialiste des problématiques sport-business, j'interviens régulièrement pour différents médias sur des sujets liés à l'économie du football. Entrepreneur & Fondateur d'Ecofoot.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Back to Top ↑