Economie

La Fédération Française de Football présente un budget en hausse

Lors de son assemblée fédérale qui s’est tenue hier, la Fédération Française de Football a présenté son budget 2014-15. Le trésorier de la Fédération, Denis Trossat, s’est déclaré heureux des finances de la Fédération qui possède un budget maîtrisé pour les quatre années à venir. Explications…

Hier, au siège de la Fédération Française de Football, le comité exécutif a présenté son budget pour la saison 2014-15. Ce dernier est en hausse puisqu’il franchit la barre des 200 M€ pour atteindre 205 M€. Outre son augmentation, la constitution de ce budget repose en grande majorité sur des rentrées financières assurées. Seule une hypothétique qualification pour les quarts de finale du Mondial de l’équipe de France a été intégrée. Mais la non-atteinte de cet objectif ne serait pas une catastrophe financière pour la FFF comme le rappelle son président Noël Le Graët : « Il n’y a pas un gros écart financier entre les huitièmes de finale et les quarts. L’objectif c’est d’aller le plus loin possible.  Il faut déjà sortir de ces poules. » L’écart financier entre un quart et un huitième de finale est de l’ordre de 700 000 €.

Les finances de la Fédération se portent bien grâce notamment aux contrats de sponsoring. La perspective de l’organisation de l’Euro 2016 sur le sol français a permis de revaloriser certains contrats et de sécuriser cette source de revenus pour quatre ans. Entre les saisons 2013-14 et 2014-15, les revenus de sponsoring progresseront de 11,6% pour atteindre 83,5 millions d’euros. La Fédération a notamment bien négocié le départ de Citroën : alors que la marque aux chevrons déboursait 1,4 M€ par saison, elle sera remplacée à partir de 2014-15 par le constructeur allemand Volkswagen qui a accepté de verser près de 4 M€ par an sur la période 2014-18. La FFF a aussi officialisé la prolongation de son contrat avec le Crédit Agricole contre une légère revalorisation du contrat.

Les autres sources de revenus de la Fédération Française de Football connaissent une stabilisation. C’est le cas notamment des droits TV qui rapporteront 49,5 M€ à la Fédération. Les revenus TV en provenance de la diffusion des rencontres de l’équipe de France connaissent une légère baisse, passant de 31,7 à 30,7 M€. Cette légère déflation s’explique par le passage de 11 à 10 dates internationales sur la saison 2014-15. Ce recul est compensé par les droits TV des autres compétitions (Coupe de France, équipe de France féminine…) qui rapporteront 18,75 M€.

Au niveau de la billetterie, du merchandising et des rentrées des cotisations des licenciés, la FFF a appliqué des hypothèses prudentes en se basant sur les chiffres des dernières saisons sans prévoir une potentielle croissance. Ainsi, la FFF prévoit d’enregistrer une rentrée de 15,5 M€ en provenance de la billetterie.

La FFF prévoit une enveloppe de 58 M€ dédiée au football amateur

Concernant les dépenses, 20% du budget sera absorbé par les charges contraintes c’est-à-dire les taxes et autres frais d’arbitrage. Cela correspond à 40 M€. 26 M€ seront consacrés à la rémunération du personnel de la FFF. Enfin 6% de l’enveloppe budgétaire couvrira les frais de fonctionnement.

noel le graet président FFF

Noël Le Graët est satisfait de l’état financier de la Fédération Française de Football.

La Fédération Française de Football a également prévu de consacrer une enveloppe de 58,3 M€ d’aides directes et indirectes envers le football amateur. Un investissement en hausse par rapport aux années précédentes. Au sein de cette enveloppe, 1,2 M€ sera utilisé pour initier le développement de la pratique du football au sein de l’enseignement primaire.

Enfin, la Fédération Française de Football a décidé de consacrer 6,5 M€ de l’enveloppe budgétaire à des travaux d’aménagement du centre technique de Clairefontaine. Avec cette somme, la FFF compte agrandir le centre en achetant des terrains annexes et en construisant de nouveaux bâtiments. Un investissement qui permettra à la FFF de bénéficier d’un outil plus spacieux et moderne.

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer