Economie

Mondial 2018 : le gouvernement russe accorde une rallonge budgétaire

coût mondial 2018 russie

Alors que la Russie a été contrainte au cours des dernières années de réduire son budget concernant l’organisation du Mondial 2018, le gouvernement fédéral a décidé d’accorder une rallonge financière dans la dernière ligne droite afin de boucler la construction de nouvelles infrastructures. Eclairage…

La communication a été réalisée via la publication de documents sur un site institutionnel du gouvernement russe. Le pouvoir fédéral a ainsi décidé d’accorder une rallonge budgétaire de l’ordre de 19,1 milliards de roubles (300 M€) pour boucler le financement de différents projets d’infrastructures en vue de l’accueil de la Coupe du Monde 2018. Le détail des projets financés n’a en revanche pas été dévoilé.

Cette enveloppe supplémentaire mise à la disposition du comité d’organisation constitue une surprise. Au cours des dernières années, le gouvernement fédéral a plutôt réduit drastiquement les budgets accordés initialement à l’organisation de l’événement. Une situation qui avait été provoquée par les difficultés économiques traversées par le pays.

Une situation qui avait notamment provoqué quelques tensions auprès des acteurs du BTP impliqués dans les travaux d’organisation du Mondial 2018. Face à la réduction du budget et à la baisse du cours du rouble, il leur avait été demandé notamment de privilégier des fournisseurs russes pour mener à bien les projets.

Combien coûtera l’organisation du Mondial 2018 ?

Au final, la facture des travaux liés à l’organisation du Mondial 2018 devrait s’élever aux alentours de 10,8 milliards de dollars (10,1 milliards d’euros). Une part majoritaire du budget – aux alentours de 55%– est prise en charge par l’Etat russe.

Malgré les coupes budgétaires, les coûts d’organisation du Mondial russe seront donc plus élevés que les sommes engagées par le Brésil pour accueillir la Coupe du Monde 2014. Les travaux s’étaient élevés à l’époque aux alentours de 8 milliards d’euros, dont 2,5 milliards d’euros accordés à la modernisation/construction des stades.

Néanmoins, la facture russe sera nettement moins lourde que celle du Qatar : l’émirat aurait prévu un budget compris entre 140 et 190 milliards d’euros pour organiser la compétition en 2022 ! Lors d’une intervention publique menée récemment, le Ministre des Finances qatari Ali Shareef Al-Emadi a indiqué que le Qatar a prévu de dépenser 500 M$ (470 M€) par semaine lors des 3 à 4 prochaines années pour boucler l’ensemble des travaux.

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY 4.0

To Top
Send this to a friend