Marketing

Bundesliga – Classement Facebook 2015

Si le classement général Facebook de Bundesliga a connu peu de changements au cours des cinq derniers mois, de grosses disparités existent dans le championnat allemand en termes de taux d’internationalisation. Alors que certains clubs ont récemment opéré de gros efforts à ce sujet, de nombreuses formations du championnat ne parviennent toujours pas à séduire massivement en dehors des frontières allemandes. Explications…

Parmi les cinq grands championnats européens, la Bundesliga a connu le plus fort taux de croissance de sa communauté Facebook entre août 2014 et janvier 2015. Les dix-huit comptes officiels des clubs de Bundesliga ont enregistré une hausse de 26,74% de fans Facebook contre 17,04% en Premier League ou encore 24,46% en Ligue 1.

Ainsi, entre août 2014 et janvier 2015, la Bundesliga a enregistré un gain net de 10,088 millions de fans pour désormais atteindre un score de 47,809 millions de mentions J’aime Facebook. Malgré une progression bien plus soutenue que celle de Serie A – qui n’a gagné que 6,333 millions de fans durant la même période – la Bundesliga reste tout de même derrière le championnat italien pour le moment. Bien évidemment, le championnat allemand se situe bien loin de la Premier League et de la Liga BBVA qui se rapprochent à grands pas des 200 millions de fans Facebook.

Si la progression de fans Facebook reste vigoureuse en Bundesliga, le championnat allemand doit cette forte croissance à un club en particulier. Sur les cinq derniers mois, le Bayern Munich a connu une croissance de son audience Facebook de l’ordre de 37% – plus forte hausse du championnat – ce qui permet au club bavarois de franchir la barre des 26,665 millions de fans. Le Bayern est responsable à lui seul de 71,6% de la croissance des mentions J’aime du championnat allemand. Grâce à cette hausse importante, le Bayern a dépassé au classement européen des formations telles que le Milan AC ou encore Liverpool FC.

Le classement Facebook de Bundesliga subit peu de modifications

Si le Bayern Munich porte la croissance Facebook de la Bundesliga, il est également l’arbre qui cache la forêt. De nombreux clubs ont connu une baisse drastique de leur croissance au cours des cinq derniers mois. Au total, sept formations de Bundesliga ont connu une hausse inférieure à 10% de leur audience Facebook soit le nombre le plus élevé parmi les grands championnats européens. Malgré cela, tous les clubs de Bundesliga ont désormais franchi le cap des 100 000 fans Facebook.

Concernant le classement général, seules deux évolutions sont à signaler. Le Borussia Mönchengladbach profite des difficultés sportives traversées par Hambourg pour lui subtiliser le sixième rang du classement. Le Borussia a connu une croissance de 12,62% de sa communauté Facebook au cours des 5 derniers mois contre seulement 5,39% pour le HSV.

Enfin, le VfL Wolfsburg profite également de sa bonne période sportive pour grappiller une place au sein du classement. Le club de Guilavogui se classe désormais au 11ème rang en parvenant à dépasser le club d’Hannovre 96.

[table id=152 /]

La Bundesliga connait de fortes disparités au niveau du taux d’internationalisation

Clairement, le retard accusé par la Bundesliga sur la Premier League et la Liga BBVA en termes d’audiences Facebook se situe au niveau de l’internationalisation des communautés. Alors que les pages Facebook de Liga BBVA ou de Premier League ont largement franchi la barre des 95% de fans internationaux, la Bundesliga possède un taux de 83,9% soit un ratio similaire à celui de Serie A.

De plus, ce taux est clairement dynamisé par le Bayern Munich qui possède le plus fort taux d’internationalisation du championnat (91,28%) avec la plus forte communauté Facebook de Bundesliga. Dix formations de Bundesliga ne parviennent pas à dépasser la barre des 50% d’audience internationale. Le promu SC Paderborn est le cancre du championnat allemand en présentant un taux d’internationalisation extrêmement bas de l’ordre de 17,22% (taux le plus bas des 5 grands championnats).

[table id=153 /]

Néanmoins, si le Bayern Munich est clairement la locomotive de l’internationalisation de la Bundesliga, d’autres clubs parviennent également à réaliser un très bon travail dans ce domaine. C’est notamment le cas du Bayer Leverkusen qui franchit également la barre des 90% de fans internationaux au sein de sa page Facebook. Une internationalisation réussie qui permet de compenser la faiblesse de sa base de supporters en Allemagne. En effet, le Bayer ne possède que la 14ème communauté allemande Facebook du championnat de Bundesliga.

communautés facebook bayer leverkusen

Le taux d’engagement de Bundesliga est en net recul

Par rapport à la dernière mesure effectuée en août 2014, le taux d’engagement global de la Bundesliga est en net retrait lors de cette fin de mois de janvier 2015. Le ratio « Personnes qui en parlent » sur communauté globale donne ainsi un taux d’engagement de 3,80% pour le championnat allemand contre 5,84% en août 2014.

[table id=154 /]

Cette baisse s’explique notamment par l’actuelle trêve du championnat qui n’est pas propice à une intense activité sur les réseaux sociaux. De plus, la baisse du reach organique des publications Facebook concerne un grand nombre de secteurs d’activités. Malgré ces différents éléments, le championnat allemand possède tout de même un taux d’engagement proche de celui de la Premier League alors que le championnat anglais connait une activité intense lors du mois de janvier.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer