Marketing

Bundesliga – Classements Facebook 2014

Après avoir réalisé les classements Facebook de Premier League, Liga, Ligue 1 ou encore Serie A ; Ecofoot.fr dresse aujourd’hui ceux de Bundesliga. Si le championnat allemand ne cesse d’accroître son niveau sportif au cours des dernières années, cela se traduit également en termes de popularité. Les classements Facebook reflètent un début d’internationalisation de la Bundesliga…

La dernière finale de la Ligue des Champions, mettant en opposition deux clubs de Bundesliga, n’est pas passée inaperçue aux quatre coins du globe. D’autant que le championnat allemand est le seul représentant avec la Premier League à avoir qualifié ses quatre clubs pour les huitièmes de finale de l’édition 2013-14. Les succès sportifs des clubs allemands engendrent un début d’internationalisation de la notoriété de la Bundesliga.

Ainsi, le Bayern Munich n’est plus le seul club allemand suivi à l’étranger. Cela est très perceptible lors de l’étude des fans Facebook des différents clubs. Outre le Bayern, trois autres formations allemandes possèdent des communautés de fans à l’étranger déjà importantes. Ainsi, la ville la plus représentée parmi les fans du Bayern Munich et du Bayer Leverkussen est Le Caire en Egypte. Concernant Schalke 04, il s’agit de la ville de Lima au Pérou grâce notamment à la présence dans son effectif de la star locale Jefferson Farfan. Enfin, 64% des fans du Borussia Dortmund ne vivent pas en Allemagne.

jefferson farfan

Grâce à la présence de Jefferson Farfan dans son effectif, 11% des fans Facebook de Schalke 04 vivent au Pérou.

Cette internationalisation de la popularité du football allemand se traduit dans les évolutions globales des communautés de fans entre septembre 2013 et janvier 2014. La Bundesliga affiche un taux de progression de 60,3 %, soit le plus élevé des championnats majeurs européens. Sur la période étudiée, l’ensemble des clubs de Bundesliga ont conquis 8,876 millions de nouvelles mentions J’aime et ils totalisent désormais 24,330 millions de fans. Sur la même période, la Serie A n’a gagné que 6,6 millions de fans Facebook. A ce rythme-là, la Bundesliga pourrait rapidement dépasser le championnat italien et ses 36,3 millions de fans.

[table id=84 /]

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Le Bayer Leverkusen a triplé son audience Facebook

    S’il y a eu peu de changements dans les toutes premières places du classement général ; le Bayer Leverkusen est parvenu a gagné trois rangs entre septembre 2013 et janvier 2014. Le futur adversaire du PSG en Ligue des Champions est désormais 6ème du classement général Facebook et il affiche la meilleure progression sur la période en triplant son audience (+ 204 %). Le club a désormais dépassé la barre des 500 000 fans. Cette ascension est étroitement liée aux excellents résultats du club. Leverkusen se pose cette saison en concurrent principal du Bayern Munich en Bundedsliga et il est également parvenu à se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Schalke 04 est le second club allemand à posséder un taux de croissance à trois chiffres (+ 123,68 %). Cette croissance possède les mêmes explications que celles du Bayer. Les deux clubs commencent également à acquérir une audience internationale qui stimule les acquisitions de nouvelles mentions J’aime.

    A l’opposée, le VfB Stuttgart possède la plus mauvaise croissance entre septembre 2013 et janvier 2014 avec un taux de 15,88 %. Le club n’a gagné que 18 837 fans sur la période. Le club souffre de ses résultats sportifs décevants.

    Le SC Fribourg se situe également parmi les mauvais élèves en termes de croissance (14ème avec un taux de 18,92 %). Si les résultats sportifs peuvent constituer une partie de l’explication ; Fribourg est un des seuls clubs allemands à ne pas bien mettre en avant sa page Facebook au sein de son site officiel. Ce mauvais relais est également à l’origine de cette faible croissance.

    [table id=85 /]

    La Bundesliga possède un excellent taux d’engagement

    Alors que la Bundesliga n’a toujours pas repris sur la semaine étudiée, cela ne l’empêche pas de posséder le meilleur taux d’engagement des championnats majeurs européens avec 6,85 %. La Premier League, son premier poursuivant, a un taux d’engagement se situant autour de 5,5 %. Ainsi, les différents clubs allemands possèdent des bases de fans de qualité qu’ils parviennent à faire réagir grâce à une animation efficace.

    Le Borussia Monchengladbach occupe la première place de ce classement en étant le seul club de Bundesliga à posséder un taux d’engagement supérieur à 10 % (12,37 %). Le club bénéficie des excellents résultats sportifs mais également d’une animation très pléthorique qui donne l’impression aux fans de vivre les actualités en temps réel. De très nombreuses photos de la vie du groupe sont postées sur la page. Le club d’Hannovre 96 se situe également dans la première partie du tableau avec un taux d’engagement de 8,02 %. Ce club a mis en place une pratique assez peu courante parmi les formations européennes : le community manager du club n’hésite pas à répondre à certains commentaires de fans. Cette technique permet de maintenir un haut niveau de taux d’engagement tout au long de l’année.

    A l’inverse l’Eintracht  Franckfort se situe en dernière position avec un taux d’engagement de seulement 3,04 %. Les mauvais résultats sportifs combinés à une animation plate et un problème de redirection sur le site officiel expliquent ce taux aussi bas.

    [table id=86 /]

    Si tous les indicateurs des classements Facebook sont au vert du côté de la Bundesliga, des efforts peuvent être entrepris pour encore mieux exploiter les excellents résultats sportifs. Le championnat allemand accuse toujours un gros retard, notamment en termes de notoriété internationale, face aux championnats de Premier League ou de Liga BBVA qui ont dépassé la barre des 100 millions de fans. Afin de séduire plus rapidement une audience internationale, de nombreux clubs vont devoir adapter leur communication en publiant plus d’actualités en langue anglaise. Aujourd’hui, seul le Bayern Munich réalise cet effort…

    Google Plus

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer