Economie

Quel est le montant des commissions reversées par les clubs de Bundesliga aux agents de joueurs ?

Dans un souci de transparence concernant les activités du football professionnel allemand, la DFL a publié pour la première fois les montants reversés par les différents clubs de Bundesliga aux agents de joueurs lors de la saison 2015-16. De façon assez surprenante, les sommes ne sont pas forcément proportionnelles aux investissements réalisés sur le marché des transferts. Explications…

Voilà un domaine au sein duquel le Bayern Munich ne domine pas en Bundesliga. D’après les données communiquées dernièrement par la ligue allemande (DFL), Schalke 04 est le club qui a reversé la somme la plus conséquente aux agents de joueurs sur la période s’étendant de mars 2015 à mars 2016. Le club de Gelsenkirchen a ainsi consacré un budget de 16,860 M€ aux différents intermédiaires concernant la gestion de son effectif.

Pourtant, Schalke 04 n’a pas été la formation allemande la plus dépensière lors des deux derniers marchés des transferts. Les 36,5 M€ investis dans l’achat de joueurs ont largement été dépassés par les dépenses réalisées par le Bayern Munich qui a acheté pour plus de 85 M€ lors de cette même période. Mais les commissions aux agents ne sont pas uniquement reversées lors de l’acquisition de joueurs sous contrat : le recrutement de joueurs libre, la cession de joueurs ou encore la prolongation de contrats requiert également une commission versée aux intermédiaires prenant part aux négociations. Ainsi, Schalke 04 devance le Bayern Munich dans ce classement pour quelques 200 000 €.

Au total, les clubs de Bundesliga ont reversé plus de 127 M€ de commissions aux agents de joueurs au cours des 12 derniers mois. Une période qui couvre notamment le mercato estival 2015 ainsi que le dernier marché des transferts hivernal 2016. En moyenne, un club de Bundesliga a consacré un budget de près de 7,1 M€ à ce poste de dépenses.

Si le leader de ce classement est une surprise, en revanche, le bas du tableau est composé de formations ayant peu investi financièrement sur les marchés des transferts. Les deux promus, le FC Ingolstadt et le SV Damstadt, figurent aux deux derniers rangs. Damstadt est même la seule formation à ne pas avoir dépassé la barre des 1 M€ en commissions d’agents. Pourtant brillant 13ème de Bundesliga, le promu prouve qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une politique dispendieuse sur le marché des transferts (achats de joueurs, rémunérations des intermédiaires…) pour obtenir des résultats sportifs au-delà des objectifs fixés en début de saison…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire [mc4wp_form]


Source photo à la Une : © FC Schalke 04 (Facebook)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer