Droits TV

La Bundesliga commercialise des droits de diffusion en streaming

La direction de la Bundesliga a confié cette semaine la commercialisation de droits de diffusion de rencontres du championnat allemand en streaming à l’agence Sportsman Media Group. Si la retransmission de ce type est fortement réglementée, l’agence de droits sportifs ne devrait pas avoir de mal à trouver des clients. Explications…

Afin de doper ses revenus télévisuels peu conséquents, DFL Sports Enterprises, bras commercial de la Ligue allemande, commercialise depuis la saison 2009-10 des droits de diffusion en streaming sur certains marchés internationaux. La gestion de ces droits est confié depuis 2009-10 à l’agence de droits sportifs Sportsman Media Group, qui a la charge de dénicher de potentiels acquéreurs pour ce type de contenus médias particuliers.

Visiblement, la mise sur le marché de droits TV en streaming semble bien fonctionner au sein du championnat allemand. Sportsman Media Group a décidé de prolonger sa coopération auprès de DFL Sports Enterprises au sujet de la commercialisation des droits de streaming jusqu’à la saison 2016-17. Si aucun montant financier n’a été révélé lors de l’officialisation de cette prolongation, Sportsman Media Group aurait garanti à DFL un prix minimum cinq fois supérieur au montant actuellement payé par les acquéreurs de ces droits.

Les sociétés de paris en ligne raffolent des droits de Bundesliga en streaming

Pourtant, afin de ne pas concurrencer les opérateurs diffusant de manière classique les rencontres de Bundesliga sur leurs chaines TV, la Ligue allemande a imposé beaucoup de contraintes concernant la commercialisation des droits de streaming. Huit marchés européens ne sont pas éligibles à ce type de droits : Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, San Marin et le Vatican.

Concernant la diffusion, elle doit être exclusivement émise via internet et elle est bloquée au-dessus d’une certaine taille d’écran. De même, au-dessus d’un certain débit de connexion, la diffusion doit être coupée car elle rentrerait frontalement en concurrence avec les opérateurs TV.

Malgré toutes les contraintes, les opérateurs de paris en ligne raffolent de ce type de contrat. L’acquisition de rencontres de Bundesliga 1 et 2 en streaming leur permet d’attirer de nombreux prospects et clients sur leurs plateformes de paris en ligne. Des opérations en one-shot qui sont aujourd’hui rentables grâce à un prix d’acquisition de droits assez peu élevé. Néanmoins, la donne pourrait évoluer en cas d’inflation trop importante.

robben droits tv streaming

Les exploits de Robben seront visibles en streaming sur certaines plateformes de paris en ligne

Même si les droits de streaming représentent un faible montant, cette augmentation constitue tout de même une bonne nouvelle pour la Bundesliga. Elle intervient après l’annonce d’un contrat TV signé avec des opérateurs étrangers devant permettre au championnat allemand de tripler ses recettes télévisuelles internationales à partir de la saison 2015-16.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer