Economie

Cagliari Calcio possède un nouvel actionnaire

Le controversé homme d’affaires sarde, Massimo Cellino a officialisé en début d’été la vente du club de Cagliari Calcio à la société italienne Fluorsid, spécialisée dans la distribution de produits chimiques. Pourquoi Cellino se sépare-t-il de son club de cœur dont il était le propriétaire depuis 1992 ? Dans quel état financier se situe Cagliari Calcio ? Réponse sur Ecofoot.fr…

Le club de Cagliari Calcio connait une rupture dans son histoire avec le départ de son actionnaire majoritaire Massimo Cellino, présent au club depuis 1992. L’homme d’affaires sarde a officialisé en début d’été la vente de la totalité des parts du club à la société chimique italienne Fluorsid, détenue par la famille Giulini, également originaire de Sardaigne. Le montant de la transaction est estimé à 45 M€.

Depuis plus de six mois, Massimo Cellino cherche à se désengager de son club de cœur. Ayant racheté entre temps le club de Leeds United, l’homme d’affaires italien a été échaudé par les différents problèmes rencontrés dans sa volonté de construire un nouveau stade pour son club. En 2010, alors que le président Cellino avait bouclé le projet de nouveau stade Karalis Arena, une réclamation de l’ENAC au sujet d’une construction trop proche des pistes d’atterrissage de l’aéroport de Cagliari a invalidé le permis de construire octroyé. Depuis cet incident, le club a connu de nombreuses mésaventures au sujet de son stade et Massimo Cellino n’a jamais réussi à obtenir un nouveau permis.

La vente du club sarde à la société Fluorsid fut une surprise pour l’entourage du club. En mai dernier, Massimo Cellino avait indiqué avoir trouvé un accord avec un groupe américain – dont le nom n’a pas filtré – pour la revente du club cet été. La somme évoquée pour cette transaction était alors de 87 M€, soit un montant près de deux fois supérieur à celui investi par Fluorsid. Cependant, l’investisseur américain avait demandé un délai pour opérer la transaction. Souhaitant se désengager rapidement et ayant des doutes sur les réelles volontés de cet investisseur, Cellino a préféré alors vendre le club à Fluorsid.

Quelle est la situation financière de Cagliari Calcio ?

Fluorsid rachète un club dont la structure financière déficitaire a souvent été compensée par la cession de joueurs sur le marché des transferts. Une stratégie qui a notamment permis au club de présenter un bilan positif de 2,5 M€ lors de la saison 2011-12, avec notamment la vente de l’avant-centre Alessandro Matri à la Juventus Turin contre une indemnité de 14,5 M€.

Cependant, la situation s’est dégradée lors des deux derniers exercices. Au cours de la saison 2012-13, le club de Cagliari a affiché un résultat net en déficit de 985 000 €. Ce déficit est clairement du aux difficultés rencontrées par le club concernant son stade. Contraint de s’expatrier une partie de la saison dans l’enceinte d’Is Arenas ainsi qu’à Trieste, Cagliari Calcio n’a généré qu’un revenu de billetterie de 1,5 M€ contre une somme comprise entre 2,5 et 4 M€ lors des saisons précédentes. Le déménagement de son traditionnel stade Sant’Elia, fermé pour des raisons d’insalubrité, a coûté au minimum 1 M€ à la formation sarde, soit le montant de son déficit.

sources de revenus cagliari calcio 2012-13

Le bilan de la saison 2013-14 risque d’être encore plus problématique. S’il n’a pas été encore dévoilé au public, le club a évolué l’intégralité de la saison à Trieste et il a du financier une partie des travaux de modernisation de son enceinte de Sant’Elia. Le club connaitra également une baisse de ses revenus TV à cause d’un résultat sportif décevant (le club a terminé l’exercice 2013-14 de Serie A à la quinzième place).

Fluorsid compte développer les revenus commerciaux du club

Outre les questions du stade et le remboursement du déficit de la saison 2013-14 que le nouvel actionnaire devra régler en priorité, Fluorsid compte immédiatement s’attaquer au chantier des revenus commerciaux du club. Cette source de revenus s’est effondrée au cours des dernières années, passant de 8,6 M€ lors de l’exercice 2009-10 à 4,7 M€ lors de la saison 2012-13.

Pour relancer cette source de revenus, Fluorsid a déjà signé un accord de trois ans avec l’agence de marketing sportif Gsport. Outre la recherche de nouveaux sponsors, Gsport aura également la charge de commercialiser les nouvelles offres d’hospitalité du stade rénové de Sant’Elia. Cette collaboration a déjà porté ses fruits avec l’officialisation d’un partenariat avec Intesa Sanpaolo comme troisième sponsor maillot du club.

L’entreprise Fluorsid espère rapidement ramener l’équilibre budgétaire à Cagliari, sans renier sur les ambitions sportives du club. Avec la modernisation du stade Sant’Elia et le développement des revenus commerciaux du club, elle devrait pouvoir rapidement parvenir à ses fins.

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer