Stratégie

Les candidatures pour le poste de DG de la LFP sont connues

candidatures DG LFP

Alors que Jean-Pierre Hugues a dernièrement fait valoir son droit à la retraite, quatre candidats ont été auditionnés hier par le président de la LFP et différents dirigeants de clubs pour reprendre le poste de directeur général de la LFP. Les postulants sont ainsi désormais connus…

La refonte du poste de directeur général de la LFP, qui devra être validée par le conseil d’administration de la Ligue lors d’un prochain vote, a visiblement aiguisé l’appétit de certains postulants qui n’imaginaient pas au préalable candidater pour une telle mission. Le prochain numéro deux de la Ligue possèdera des pouvoirs élargis, notamment sur les dossiers économiques, et il travaillera en binôme avec un président non-exécutif.

Face à cette reconfiguration orientant le poste vers des missions plus économiques qu’administratives, quelques candidatures surprises ont ainsi émergé. Les quatre derniers candidats retenus ont été reçus hier dans le 8ème arrondissement de Paris, au sein des locaux du cabinet mandaté de chasseur de têtes d’après les informations relayées par L’Equipe. Ils ont notamment été auditionnés par Frédéric Thiriez, président de la LFP, et quatre dirigeants de Ligue 1 : Jean-Michel Aulas (président de l’OL), Bernard Caiazzo (président du conseil de surveillance de l’ASSE), Jean-Claude Blanc (directeur général du PSG) et Waldemar Kita (président du FC Nantes).

Parmi les candidats reçus, la présence la plus surprenante a probablement été celle de Laurent-Eric Le Lay, actuellement patron de la régie publicitaire de TF1. Proche de Vincent Labrune, il possède le profil de « business developer » activement recherché par le football professionnel français pour occuper ce poste.

Outre Laurent-Eric Le Lay, Christophe Bouchet figurerait également parmi les prétendants à la direction générale « new-look » de la LFP. L’ancien patron de Sportfive et de l’OM présente également un profil se rapprochant des caractéristiques recherchées par les dirigeants du football professionnel français. Activement engagé en politique sous les couleurs de l’UDI, il ne serait pas contre un retour dans le secteur footballistique.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder en avant-première, sans publicité, au format magazine et en version enrichie à nos meilleures interviews
  • Bénéficier de certaines exclusivités
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Enfin, les deux autres candidats reçus hier sont Robin Leproux et Didier Quillot. L’ancien président du PSG a pour argument d’avoir facilité la transaction entre Colony Capital et QSI concernant la cession du club parisien même s’il n’entrait pas au cœur des négociations. Après avoir tenté de briguer sans succès la présidence de France Télévisions, l’ancien président du directoire de Lagardère Active Didier Quillot tentera de faire parler son expérience en tant que dirigeant d’un groupe de presse et membre du conseil d’administration de la LFP pour faire pencher la décision en faveur de sa candidature.

    Pour le moment, la LFP n’a communiqué aucun calendrier au sujet de l’intronisation de son nouveau directeur général. Néanmoins, toutes les formalités devront être bouclées avant le début de saison prochaine, permettant à la recrue d’occuper assez rapidement son nouveau poste aux fonctions élargies…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer