Economie

Carlos Slim est-il intéressé par le Milan AC ?

D’après différents quotidiens italiens, l’homme d’affaires mexicain Carlos Slim pourrait devenir actionnaire minoritaire du Milan AC à partir de l’été prochain. S’étant résolu à trouver un partenaire financier puissant, Silvio Berlusconi serait entré en discussions avec le milliardaire mexicain. Explications…

D’après les informations révélées par le journal italien Il Quotidiano et relayées par Le Figaro, Carlos Slim serait intéressé par une entrée dans le capital du Milan AC à compter de l’été prochain. Le deuxième homme le plus riche au monde – d’après le dernier classement publié par Forbes – serait entré en discussion avec l’actuel propriétaire du club, Silvio Berlusconi.

Néanmoins, l’affaire est loin d’être conclue. En février dernier, le Bangkok Post affirmait que l’actuel propriétaire du Milan AC, via la firme Fininvest, avait refusé une offre émanant de l’entreprise thaïlandaise Thai Prime Company Limited à hauteur de 1 milliard d’euros afin d’acquérir 50% du capital social du club lombard. La direction du Milan AC n’a pas confirmé cette offre sans non plus nier la tenue de discussions.

En réalité, Silvio Berlusconi cherche à trouver un solide partenaire financier afin d’aider le Milan AC dans son développement sans perdre son autorité au sein du club. L’idée est de céder une part minoritaire du capital tout en conservant le contrôle. Dernièrement, Barbara Berlusconi, fille de Silvio Berlusconi et administrateur du Milan AC, s’est rendue aux Emirats Arabes Unis afin de dénicher d’éventuels partenaires commerciaux. Un voyage qui s’est avéré infructueux pour le moment.

Le Milan AC ne cesse de perdre de l’argent

Pour l’actuel propriétaire du Milan AC, Carlos Slim présenterait le partenaire idéal. L’homme possède une puissance financière très importante et n’est pas forcément intéressé par la gestion au quotidien du club lombard. L’investissement de l’homme d’affaires mexicain s’apparenterait à une opération de réseautage visant à intégrer les hautes sphères économiques italiennes. Carlos Slim a déjà procédé ainsi en investissant 2 M€ en 2012 dans le club du Real Oviedo afin de lui éviter la faillite. Une opération qui a permis de faire fructifier l’activité de sa compagnie immobilière Carso au sein du marché ibérique.

pertes financières milan ac

Présentant sans cesse des exercices déficitaires – le club a accumulé près de 180 M€ de pertes entre 2009 et 2013 – le Milan AC a besoin de moderniser son modèle économique afin de trouver un nouveau souffle. La direction travaille actuellement sur un projet de nouveau stade afin de dynamiser les revenus commerciaux et de billetterie du club.

Néanmoins, pour satisfaire la modernisation de ses infrastructures tout en maintenant un niveau de compétitivité sportive acceptable, le Milan AC a besoin d’investissements financiers. Un apport que la firme Fininvest ne peut plus supporter seule. L’ouverture du capital du Milan AC à de nouveaux investisseurs est une issue inexorable pour le club lombard. Reste à savoir si la famille Berlusconi parviendra à attirer de nouveaux investisseurs tout en conservant une part majoritaire du capital social du Milan AC…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez15
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer