Economie

Quel championnat européen verse les plus grosses rémunérations ?

A partir de données collectées lors de la saison 2013-14, l’agence britannique Sporting Intelligence a mené une étude sur les différentes compétitions sportives et les clubs qui versent les plus gros salaires. Ecofoot.fr s’est intéressé aux données relatives au football où l’étude met une nouvelle fois en évidence la puissance financière globale de la Premier League…

Chaque année, l’agence Sporting Intelligence produit un rapport concernant les salaires moyens distribués dans les plus grandes disciplines sportives collectives à travers la planète. Les compétitions sont sélectionnées en fonction de leur affluence moyenne. Concernant le football, les quatre championnats majeurs européens (Liga BBVA, Premier League, Bundesliga et Serie A) ont été intégrés à l’étude. En plus de ces quatre compétitions, deux championnats d’avenir (Major League Soccer, Chinese Super League) et la Scottish Premier League ont été intégrés. Malheureusement, la Ligue 1 n’est pas à l’honneur cette saison.

En termes de salaire annuel moyen par compétition, les disciplines footballistiques n’occupent pas le podium. En effet, deux sports US (NBA et MLB) parviennent à occuper respectivement la première et la troisième place avec un salaire annuel moyen par joueur distribué de 2 976 567 £ et 2 588 643 £. De manière assez surprenante, l’Indian Premier League de cricket parvient à s’immiscer au deuxième rang avec un salaire annuel moyen par joueur de l’ordre de 2 755 475 £.

Les disciplines footballistiques ne parviennent pas à se hisser aux premières places en termes de compétition car les écarts salariaux sont souvent trop importants au sein d’une même compétition contrairement aux ligues fermées américaines ou indiennes. Néanmoins, la Premier League parvient tout de même à se situer au 4ème rang avec un salaire annuel moyen versé par joueur de l’ordre de  2 273 277 £. Le championnat anglais devance assez largement ses concurrents européens.

La Bundesliga parvient à s’insérer au deuxième rang européen avec un salaire annuel moyen par joueur de l’ordre de  1 456 565 £. Le championnat allemand devance de justesse la Serie A (1 313 681 £). Enfin, la Liga BBVA, championnat leader au niveau des coefficients UEFA, ne se situe qu’au 4ème rang européen avec un salaire annuel moyen versé par joueur de l’ordre de 1 213 024 £.

salaires par joueur

Manchester City est le club qui paie le mieux

En termes de masse salariale globale, sans surprise, la Premier League mène le classement des disciplines européennes. Les vingt clubs de Premier League ont versé plus d’un milliard de livres de salaires au cours de la saison 2013-14, seule compétition footballistique à franchir ce seuil. Derrière, la Serie A dépasse la Bundesliga car le championnat italien comporte plus d’équipes et de joueurs par effectif. L’ensemble des formations de Serie A ont ainsi déboursé près de 750 M£ en salaires et cotisations sociales. Une nouvelle fois, la Liga BBVA se retrouve au 4ème rang avec une dépense totale de 607,7 M£.

masse salariale par championnat

Du côté des championnats d’avenir, la Chinese Super League semble posséder une longueur d’avance sur la MLS. Les clubs du championnat chinois ont ainsi versé plus de 114 M£ en salaires contre seulement 67 M£ en MLS. Le salary cap instauré dans le championnat nord-américain limite très fortement l’inflation salariale au sein de la compétition.

Au niveau des clubs, la formation de Manchester City est le club au monde qui rémunère le mieux les joueurs de son effectif. Le salaire moyen enregistré du côté des Citizen pour la saison 2013-14 est de 5 337 944 £. Le club de Manchester parvient même à devancer les franchises de MLB.

Dans le top 10 des clubs de football, le championnat de Premier League domine en y intégrant 5 éléments. En plus de Manchester City, quatre autres formations (Manchester United, Chelsea, Arsenal, Liverpool) intègrent ce top 10. Manchester United est la seule formation ne disputant pas la Ligue des Champions à s’immiscer dans la hiérarchie.

salaires par club

Enfin, la Premier League est le championnat où les disparités salariales sont les moins fortes. Le ratio entre Manchester City (club versant le salaire moyen le plus élevé) et Wigan (club versant le salaire moyen le plus faible) est seulement de 4,62. Cette différence moindre est notamment due à la distribution égalitaire des droits TV réalisée en Premier League. A l’inverse, le même ratio est de 13,71 en Liga BBVA entre le Real Madrid et le Rayo Vallecano…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer