Stratégie délocalisation rencontres champions league

Publié le 5 août, 2016 | par Anthony Alyce

Des rencontres de Champions League bientôt délocalisées ?

L’idée peut sembler saugrenue mais pourtant de sérieuses discussions ont eu lieu au sujet de la délocalisation de rencontres de Champions League au cours des dernières semaines entre certains dirigeants de l’UEFA et des patrons de grands clubs européens. La perspective de jouer des rencontres en-dehors de l’Europe permettrait à certaines formations de renforcer leur stratégie d’internationalisation. Décryptage…

L’UEFA acceptera-t-elle de délocaliser certaines rencontres de la C1 en-dehors du continent européen ? Alors que de nombreuses rumeurs ont circulé ces derniers mois au sujet d’un possible changement de format de la compétition ; l’UEFA aurait accepté d’ouvrir des discussions au sujet de la délocalisation de certaines rencontres de C1 à l’initiative de plusieurs clubs européens d’après les informations dernièrement divulguées par le Daily Mail.

Les premières discussions auraient eu lieu en marge de la finale de la Champions League 2016, disputée à Milan au mois de mai dernier, et opposant le Real Madrid à l’Atletico de Madrid. Confrontée à la peur de voir émergé une compétition concurrente à la Ligue des Champions – Relevent Sport aurait noué des contacts à ce sujet avec plusieurs clubs européens – l’UEFA tient à prendre en compte les revendications des meilleurs clubs européens afin de faire évoluer ses compétitions et générer davantage de recettes.

Des rencontres de C1 bientôt délocalisées en Chine ?

De façon plus surprenante, l’idée de délocaliser certaines rencontres de Champions League proviendrait essentiellement de clubs espagnols et italiens. En revanche, aucun club de Premier League n’aurait formulé une telle demande. Les grandes formations ibériques et transalpines souhaitent à travers un tel dispositif renforcer leurs stratégies d’internationalisation afin de rattraper leur retard en la matière sur les clubs de… Premier League !

Lors des discussions, une délocalisation de la finale ou de certaines rencontres de la phase de poules a été évoquée. Les marchés principalement visés sont ceux d’Asie-Pacifique, des Etats-Unis mais aussi l’Afrique qui affiche de belles perspectives de croissance. Néanmoins, l’élaboration d’un tel projet ne devrait pas aller plus loin pour le moment. L’UEFA est en ce moment plutôt préoccupée par l’organisation de sa prochaine élection présidentielle. Néanmoins, le travail de lobbying de la part des clubs défendant une telle idée devrait reprendre une fois le nouveau président de la confédération européenne connue. Et le nom du nouveau dirigeant pourrait avoir une influence considérable sur la mise en application d’une telle idée…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © Flickr.com (Johnny Vulkan)


A propos du contributeur

Spécialiste des problématiques foot-business, je partage mes analyses construites à partir d'échages avec des experts du secteur, de rapports d'études ou encore d'articles publiés au sein de médias français ou internationaux



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Back to Top ↑