Economie

Ligue des Champions : Ce que les clubs gagnent vraiment

primes ligue des champions

Alors que l’on connaîtra bientôt le dernier carré de l’édition 2015/2016 de la Ligue des Champions, la finale, programmée le 28 mai à Giuseppe Meazza, est déjà dans toutes les têtes.  C’est le moment de faire le point sur les énormes enjeux financiers liés à la participation et aux performances enregistrées par les clubs dans cette compétition…

En plus d’avoir fortement valorisé sa compétition phare en signant de nouveaux contrats commerciaux estimés autour de 50 M€ par exercice avec des enseignes comme Nissan ou Pepsico, l’UEFA a également complètement réussi la renégociation des droits TV de la C1 pour la période 2015-18. Un accroissement des recettes qui profitera directement aux clubs européens : toutes les primes sportives redistribuées sur cette même période seront réévaluées entre 40 et 50% par rapport au cycle précédent (2012-15). A titre d’exemple, les clubs éliminés dès les poules comme Lyon toucheront une somme minimale de 12M€ de la part de l’UEFA, contre 8,6M€ l’an passé. Un complément de 1,5 M€ par match gagné et 0,5 M€ par match nul viendra s’ajouter aux recettes. Et une fois la première phase passée, les chiffrent s’envolent : 5,5M€ pour une présence en huitième, 6M€ en quart, 7M€ en demi, et 10,5M€ pour une qualification en finale. Le champion percevra quant à lui un bonus de 15 M€. Autant dire que le vainqueur repartira avec une enveloppe totale de 50 M€.

Outre les primes de performances sportives, les clubs participant à la C1 bénéficieront également d’une redistribution de 482,9 M€ sous forme de « marketpool », critère dépendant essentiellement des droits TV payés les diffuseurs locaux pour retransmettre la compétition. A ce niveau, les clubs anglais seront les grands gagnants grâce aux sommes importantes investies par BT pour s’offrir la compétition sur le marché britannique. Les clubs de Ligue 1, et surtout le PSG grâce à son parcours, profiteront également de ce mode de redistribution via une surenchère opérée par BeIN Sports. Les droits TV versés par les diffuseurs français pour retransmettre la C1 sont estimés aux alentours de 150 M€ par exercice.

Enfin, élément souvent oublié des calculs, une participation en C1 booste considérablement les recettes de billetterie avec des matchs disputés régulièrement à guichets fermés tout en adoptant une tarification plus élevée. Les grands clubs européens perçoivent jusqu’à 10 M€ de recettes supplémentaires de billetterie en participant uniquement à la phase de poules.

En cas de victoire d’un mastodonte européen dans cette compétition, ses recettes totales générées en provenance de la C1 pourraient avoisiner la barre des 150 M€ en additionnant toutes les sources de revenus (même si la présence importante de clubs espagnols lors de cette édition 2015-16 aura un effet négatif sur leurs recettes TV). Un calcul qui ne prend pas en compte l’exposition médiatique générée par une telle présence, qui facilite notamment à moyen terme la mise en place de stratégies d’internationalisation. En Ligue 1, le PSG est pour le moment toujours en course pour la victoire finale et, si les spécialistes de la Ligue des Champions visent juste, son parcours devrait se poursuivre au-delà des quarts de finale face à Manchester City malgré la contre-performance subie à l’aller. Avec tous ces chiffres, on comprend tout de même mieux pourquoi le niveau s’élève brutalement lorsque résonne l’hymne de la coupe aux grandes oreilles !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Flickr.com (El Ronzo)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer